Un regard...
en 647 articles
et 363 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

Partenaire « Presse » sur OASIS
LIEN SOCIAL - Le Forum social du jeudi








jeudi 6 mars 2003
ETAT DES LIEUX
par Témoins & Solidaires


Pour comprendre le travail social aujourd’hui et afin de proposer de nouvelles pratiques adaptées aux nouveaux besoins, Témoins & Solidaires prend acte des transformations de la société.


« ÉTAT DES LIEUX »

Texte de l’association Témoins & Solidaires

Années 1998 - 2003 : « Nous avions besoin de faire autrement, de dire, de comprendre, de résister, de proposer. L’équipe de travailleurs sociaux & de premiers concernés & de personnes intéressées s’est construite dans l’acte de témoignages ( débats et écrits ) ; d’analyses ; de recherches.

L’ état de lieux est né de tout cela. Aujourd’hui, se préparent nos propositions d’actions qui seront communiquées à l’occasion des Etats Généraux du Social en 2004.

Comment pouvoir proposer ensemble en restant seul et sans oser dire les réalités vécues ?

Comment réussir à comprendre le Social sans reconstruire ensemble « le grand puzzle » éclaté ?

N’ayons pas peur de nous dire nos réalités, réunir « les morceaux », les assembler pour pouvoir comprendre, penser, proposer, améliorer ensemble. Cet état des lieux est celui de notre équipe. Nous souhaitons qu’il puisse servir le vôtre. Chacun a une pièce du puzzle. Elle est essentielle pour tous. A bientôt... »

 « Je suis une histoire dans une société, je rencontre le travail social de cette société pour poursuivre mon histoire dans cette société. » A. Perles.

À propos du social des relations de confiance et de sens, du social des droits, des secours et d’accès aux infrastructures,

À toutes et tous,

 I - Pour comprendre le travail social aujourd’hui et afin de proposer de nouvelles pratiques adaptées aux nouveaux besoins, Témoins & Solidaires prend acte des transformations de la société.

 L’histoire, la sociologie, l’économie, l’analyse politique, la philosophie, les religions (et bien d’autres disciplines) croisées avec nos vécus, nos expériences et analyses partagées sont autant de sources de compréhension de notre société et de ses transformations.

De ce croisement des savoirs, Témoins & Solidaires retient les mouvements et mécanismes de société suivants :

 A - La construction sur plusieurs siècles de « la communauté » nationale puis internationale tend aujourd’hui vers la construction accélérée de « la communauté » mondiale.

Le politique et l’économique (multinationales, Banque mondiale, Fond monétaire international) ont suivi ces schémas de construction verticaux sans doute naturels à tout développement des organisations humaines. La planète est entrée dans l’ère des puissances.

Ces édifications « verticales », portées par les « lois » du développement, le progrès technologique, la promesse et l’espoir individuel et collectif d’une vie meilleure, ont été accompagnées de bouleversements sans précédent de tous les liens interpersonnels.

L’ère des organisations puissantes est aussi l’ère de la déconstruction des liens de proximité de dimension humaine, porteurs d’autres rapports, valeurs, vécus ensemble.

La surpuissance verticale côtoie la sur-fragilité horizontale (que l’on pense à la facilité et à la rapidité avec laquelle aujourd’hui un individu et sa famille, des groupes d’individus et de familles peuvent plonger dans la difficulté économique majeure et la disqualification sociale ).

À noter que les relations humaines dans les organisations « verticales » sont hiérarchisées, distribuées en fonction des titres et compétences, des places disponibles. La relation humaine dans les organisations verticales répond à « des règles du jeu » verticales.

Quel peut être le sens de tant d’énergie dépensée pour l’accumulation de l’argent, des pouvoirs reconnus ? Vivre le mieux possible certes mais aussi occuper des positions sociales considérées et confortables. Légitime recherche sans doute pour peu qu’elle ne soit l’occasion pour les tenants de ces places de créer de la relation de domination inter-personnelle, d’indifférence à l’autre, d’exploitation ou d’inutilité sociale organisée et banalisée. Le respect de l’Homme est de tous les espaces, privés et publics. Aussi, le monde du travail ne saurait s’y soustraire. Construire ; dans le monde du travail, ses organisations et ses méthodes de gestion des ressources humaines ; des relations humaines habitées par l’éthique est plus que jamais une nécessité dans un contexte de fragilisation des individualités.

Verticalité plus publique et horizontalité plus privée de la relation ne produisent jamais les mêmes rapports. Quoi qu’il en soit de ces différences - la maltraitance, le manque de respect, la déconsidération, etc. - sont illégitimes d’un côté comme de l’autre.

Témoins & Solidaires prend acte que les sphères nationales ont repéré que le phénomène d’isolement, de solitude, d’anonymat est massif, que le lien social est une préoccupation centrale qui engage la cohésion nationale.

Témoins & Solidaires constate que la notion de « communauté » nationale, internationale, mondiale est médiatiquement très présente alors que la notion de « communauté » régionale, départementale, communale, associative est peu présente dans les discours [1] Ces niveaux de « communauté » ont durablement pâti dans ce mouvement d’« unification » et de « centralisation » historique, d’un regard disqualifiant, réducteur (que l’on pense aux rapports entre villes et campagnes, entre Paris et « la » province, entre la langue française et les langues locales devenues « des patois »).

Le développement vertical, la fragilisation horizontale ont donné naissance à l’anonymat de masse.

B - Chaque fois qu’elles ont été construites et fonctionnent en négligeant délibérément l’égale dignité et valeur de chacun, l’éthique et le lien social ; les économies modernes se font les lieux de productions de drames humains individuels et collectifs.

Quelles sont donc les formules qui fondent les raisonnements de ceux et celles qui organisent la production ?

 Témoins & Solidaires interroge la société.

L’économie « sauvage » est-elle aussi nécessaire et légitime qu’elle le prétend ?

Témoins & Solidaires constate que le monde économique, du fait même des guerres qui le ravage, n’est ni homogène ni uni comme tentent de le faire croire certaines de ses organisations représentatives. Dans ce champ, la sur-puissance des uns passe par l’anéantissement des autres. Cette règle vaut pour les concurrents extérieurs. Elle s’applique aussi à tous les employés, cadres et non-cadres qui, en interne, sont les premiers à être concernés et soumis par les formules et logiques de cette « idéologie ».

« L’économisme de l’indifférence » n’épargne personne.

La sur-puissance [2] est livrée aux fusions, aux actionnaires, à la Bourse. Une vague de méfiance suffit à faire « fondre » une entreprise puissante en quelques semaines ; à « l’effondrer » comme « château de cartes ».

La sur-puissance se révèle peu protectrice des emplois (rachat des concurrents et « dégraissages », étouffement des petits commerces, dictature sur les petits producteurs et entrepreneurs, fragilisation de l’emploi interne et externe : emplois jetables, boulimie d’emplois intérimaires...).

Témoins & Solidaires constate le cynisme et le peu de réalisme de ceux et celles qui prônent encore le développement de tels fonctionnements faute d’en profiter, faute de n’avoir jamais subi personnellement ses effets, faute de perdre le sens des valeurs constructrices de relations de qualité révélatrices d’égalité et de dignité de l’être.

Témoins & Solidaires constate l’avènement (légitimé par l’éthique) d’une remise en question mondiale de « l’économisme indifférent » qui, avec toute la puissance qu’autorisent les technologies et les connaissances, engage les organisations (et donc les individus) dans l’exploitation mortifère des personnes et des ressources de la planète.

Témoins & Solidaires note que « civiliser l’économie » est un projet vital de plus en plus mobilisateur des forces citoyennes, politiques, sociales mais aussi économiques , que ce soit au niveau national ou international.

Témoins & Solidaires note que ces nouvelles dynamiques puissantes visent à répondre aux défis de notre temps. Elles semblent à la fois compléter et prolonger les mouvements syndicaux enracinés dans l’histoire des luttes concrètes pour le respect des droits de l’Homme.

C - Exister et compter pour quelques autres est constitutif de l’être. Sans cette expérience qui a besoin de se renouveler quotidiennement, comme on a besoin de respirer et de manger chaque jour pour vivre, l’être ne peut se considérer que sans valeur et basculer à terme dans le désespoir et l’autodestruction. Ce sentiment d’importance concerne le désir de vivre. L’isolement, la solitude, l’anonymat, l’individualisme, l’indifférence menacent cette expérience quotidienne vitale. Nos relations ne produisent plus assez ce dont nous avons besoin pour vivre.

Paradoxalement, le progrès a créé « les machines à faire exister aux yeux des autres » : les médias. Compte tenu de leur puissance en ce domaine, ils sont devenus pour beaucoup un des lieux « transversaux » à investir, si possible. L’existence d’une classe de « nominés » fait croire aux autres qu’ils sont les anonymes. Les « nouveaux miroirs » véhiculent d’étranges croyances : « visible-invisible », « existant-inexistant », « intéressant-inintéressant », etc.

Considérant :

Lire la suite...

Post-Scriptum
RTF - 66.8 ko
ETAT DES LIEUX







# Dans la même RUBRIQUE
27 Articles

La déscolarisation, une nouvelle forme de déviance juvénile ?
Logique préventive et droit des libertés publiques
Les quinquas intéressent-ils ?
789 - Vers les États généraux du social
La cigale, la fourmi et les autres
Appel aux enseignants
Les états généraux du social, une innovation militante ?
RIEN POUR MOI SANS MOI !
Le travail social en défense de l’interculturalité et de la citoyenneté, face aux dérives de la globalisation
Pour supprimer, à défaut réduire et/ou compenser les situations de handicap
Sarkozy - version 8 de l’avant projet de loi sur la prévention de la délinquance
Autour de l’enfance et de la protection de l’enfance. Le groupe 798vegs d’Aix.
Personnes en situations de handicap : après le vote au Sénat, où en est-on ?
Evolution des politiques sociales : quelle intervention sociale pour le 21 ème siècle ?
PERBEN II - C’est arrivé demain...
Personnes en situations de handicap : on vous ment !
L’AUGMENTATION DU FORFAIT HOSPITALIER
Plate-Forme POUR UN DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE
Déclaration de Madrid
Pour la conceptualisation de nos pratiques professionnelles
ETE CARCERAL : SOS... UNE LOI INDISPENSABLE
Faisons preuve d’imagination et d’initiative
Le service social scolaire et la décentralisation
Le Social de la pensée, de l’acte et de la plume
La parole de l’Enfant et l’Ethique Professionnelle
Propositions de débat sur l’emploi et la formation professionnelle dans l’économie sociale 2003-2005
minuscules

Notes

[1] Bien qu’insuffisamment mise en valeur, une dynamique de rééquilibrage est mise en œuvre depuis les années 1963 avec les Délégations à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR) mais aussi avec les lois de décentralisation votées en 1982 et 1983. Les « collectivités territoriales » en sont les acteurs. L’aménagement du territoire (PACT, contrats de plans, POS...), le développement économique, la politique de la ville, l’université, la culture sont au centre de ces grands travaux. L’Europe participe en soutenant ceux-ci notamment par le Fonds européen de développement régional (FEDER), le Fonds social européen et le FEOGA-orientation.

Le développement durable du territoire (loi du 4 février 1995, révisée par le projet de loi adopté en Conseil des ministres en 1998 et présenté au Parlement en 1999) porte ses efforts sur la réduction des inégalités entre territoires ruraux et territoires urbains (d’ici 2020). La lutte contre la désertification des cantons, le maintien des services publics, la diversification des emplois, la réhabilitation des zones urbaines en difficulté, la réhabilitation de l’habitat sont au centre de ces grands travaux.

[2] Cette dynamique de rééquilibrage des pouvoirs dans le cadre du développement des villes et des campagnes (récente par rapport aux mouvements historiques de centralisation) affiche le souci du renforcement des communautés territoriales façonnées par la géographie, l’histoire et l’économie.

Faut-il prendre au sérieux les risques d’une mise en place progressive d’une dictature économique d’envergure internationale soumettant le politique et le social à ses visions, ses lois, ses fonctionnements ?




Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


CDI ASS
référence éducative [1]
journal et handicap
ETP ou passer son chemin?!
prepa concours
Besoin d'un Réseau de travailleur social su ...
Éducatrice Spécialisée en libéral
Urgent:offre d'emploi CDI+CDD 78 (meulan ,le ...
URGENT OFFRE EMPLOI CDD 95
Poste d'Auxiliaire de Puericulture et EJE en ...
CDD d'AS 6 mois Lyon
Postes d'éducateurs et éducatrices de rue ...
Un cadeau pour progresser dans ses écrits u ...
Poste avec vacances scolaires ou universitai ... [3]
Offre d'emploi ASS dans le Gers (CDI, temps ...
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |