Un regard...
en 650 articles
et 365 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL









lundi 19 septembre 2005
Le logement malade de la politique
par Joël PLANTET


Inscrit dans la loi contre les exclusions de 1998, le droit au logement est-il purement incantatoire ? Faute de cohérence de la part de l’État et des collectivités territoriales, des associations se trouvent exposées en première ligne alors qu’elles étaient bien seules à intervenir dans des situations bloquées. Qui plus est, les récents incendies donnent lieu à une politique de répression, allant à l’encontre d’un patient travail associatif


Boulevard Vincent Auriol, 26 août : 17 morts dont 14 enfants, et 27 blessés, la plupart originaires d’Afrique de l’Ouest, en situation régulière. L’immeuble avait été réquisitionné puis racheté par l’État au début des années 90, sa gérance étant confiée à France Euro Habitat (Freha), association membre d’Emmaüs. Qui est le garant du « droit au logement » de ces familles ? interroge l’association : « l’État, qui a réquisitionné l’immeuble ? Le département, auquel l’État vient, l’année dernière, de déléguer la mise en œuvre du droit au logement ? La Ville, où sont domiciliés les habitants de cet immeuble ? Ou l’association Emmaüs qui, pour mettre fin à une situation indigne qui perdurait, a endossé, avec les seuls moyens qu’on lui proposait - bien sûr insuffisants et mal appropriés, mais elle n’avait pas d’autre choix - la responsabilité que personne ne voulait prendre ? »
C’est ainsi que Emmaüs et la Fondation Abbé Pierre (FAP) se sont associés à la manifestation appelée par une vingtaine d’associations dont Droit au logement (DAL) [1] - mais aussi par la Fédération des mutuelles de France, qui souhaite que la question du droit au logement, « au même titre que le droit à la santé, soit une réflexion forte de « mise en sécurité sociale » de la population ». Près de dix mille personnes ont encore une fois exigé, le 3 septembre dans les rues de Paris, la construction de logements sociaux et l’application de la loi SRU. La fédération nationale des associations de réinsertion sociale (Fnars) y demandait une répartition des moyens entre accueil d’urgence, structures d’insertion et logement social.
Réunissant 51 associations et syndicats, une Plate-forme pour un droit au logement opposable ne fait que reprendre une préconisation du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées et une résolution du Conseil économique et social. En effet, seule l’opposabilité, « qualité d’un droit ou d’une situation juridique que son titulaire peut faire valoir contre les tiers », imposera l’État comme garant du droit, de même qu’une obligation de résultat aux collectivités et enfin une possibilité de recours pour les personnes subissant des situations de mal logement.

Expulsions médiatiques

Mais, avec un colossal cynisme, les sinistres sont devenus prétexte à expulsions médiatiques et brutales, la préfecture de police de Paris ayant dressé sa liste noire : soixante squats présumés dangereux, dont une vingtaine particulièrement ciblée. Le 2 septembre, jour de rentrée scolaire, deux squats de la capitale étaient évacués, stigmatisant un peu plus les victimes de la crise du logement. Le retour à la politique du logement de transit, faite de réquisitions sans suite et de construction de logements provisoires, est-elle amorcée ?
Le choix des squats révolte les acteurs sociaux : pour ce qui concerne celui du XIXe arrondissement parisien (dont le maire dénonce une « méthode karcher »), un travail de concertation avait été mené par les associations et un programme de relogement prévu pour début 2006 ! L’avant-veille, un exercice d’évacuation incendie avait été organisé par les habitants... Spéculation immobilière ? « Si le but était de rendre service aux personnes et pas de faire de l’agitation médiatique, on agirait en concertation avec les associations concernées », a dénoncé Martin Hirsch, président d’Emmaüs France, lors d’une conférence de presse tenue le jour des évacuations.
Le 1er septembre, Villepin avait bien annoncé la réquisition de terrains pour la construction de bâtiments et la création de 5000 places en résidences sociales. On est encore loin du grand service public du logement et de l’habitat qui s’imposerait. Le ministre de la Cohésion sociale et du Logement, Jean-Louis Borloo, a confié une mission sur la sécurité dans les immeubles d’habitation à Patrick Doutreligne, de la FAP, et Philippe Pelletier, de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah). Une première table ronde avec le secteur associatif doit avoir lieu ce 15 septembre, suivie d’autres rencontres avec gestionnaires d’immeubles, opérateurs et institutionnels. Ils remettront leur rapport début octobre, avec des propositions pour un « véritable programme global de sécurité ».

Post-Scriptum

Article publié dans LIEN SOCIAL n° 766 du 15 septembre 2005










Les recommandations du Haut conseil au travail social
Initiatives citoyennes dans les quartiers prioritaires, Fondation Vinci pour la cité
Journée régionale le 30/06 à Angers : emploi à temps très partiel : opportunité ou trappe à précarité ?
 



Coalition européenne pour le droit au logement et à la ville – Campagne #HandsOffOurHomes
Saint-Denis – Rassemblement 18/11 – 2 ans après l'assaut antiterroriste rien n'est réglé pour les habitants!
Mobilisation de saisonnierEs à Peyrehorade – Information et pétition
 



Travail indépendant : le grand écart des revenus
Comment les syndicats contribuent à réduire les inégalités de revenus
La pauvreté en Europe
 



# Dans la même RUBRIQUE
21 Articles

L’âgisme : une discrimination qui dérange ?
SANS-ABRI : LES OUBLIÉS DE L’ÉTÉ
Hausse inquiétante des femmes et des enfants sans abri
Un silence très inquiétant
Le rôle du travail social dans la lutte contre la pauvreté
Le lien, ce n’est pas rien !
DEUXIEME NUIT SOLIDAIRE POUR LE LOGEMENT
La pauvreté, un enjeu politique
Cacher la misère des Roms
Au campement des Don Quichotte à Toulouse
Ces drames ne sont pas fatalité
Accueil et hébergement d’urgence : en finir avec le provisoire !
Les paradoxes de la lutte contre l’exclusion
Le juge civil instrument de la lutte contre l’exclusion
Accès au bus, accès aux droits
Que faire des morts de la rue ?
Victimisation des aînés, une situation préoccupante
Le point de vue de la FNARS sur les chiffres de l’INSEE
Pauvreté et souffrance psychique
Cas de conscience chez les travailleurs sociaux ?
Prévenir l’exclusion par le maintien en activité


# Du même AUTEUR
15 Articles

Légion d’honneur pour Martine Trapon
Salut, Victor !
Le travail social bouge encore
La politique de la ville au point mort
L’enfant et la séparation parentale
Les valeurs du travail social menacées
Sectes et travail social, la vigilance s’impose
Vers la pénalisation croissante du travail social ?
Police et habitants : des relations à améliorer
L’intégration des étrangers, enjeu électoral majeur
Les politiques face à l’enjeu des banlieues
Le droit de vote des étrangers est inéluctable
Quelle prévention pour quelle délinquance ?
Violences aux femmes, une affaire d’État
Crise à l’IRTS-Paris


# A voir sur le WEB
4 Références

FNARS
 

A la croisée des chemins - HALAGE
 

DAL Droit au logement
 

ATD Quart-Monde
 


# Documents JOINTS
A cette RUBRIQUE

Le rapport annuel 2014 fournit des indicateurs objectifs de mesure de l’efficacité de la prise en charge des personnes par le dispositif d’hébergement.
 



Notes

[1] Emmaüs France - 179 bis quai de Valmy - 75010 Paris. Tél. 01 46 07 51 51
DAL - 8 rue des Francs-Bourgeois - 75003 Paris. Tél. 01 42 78 22 00




Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


Enquête métier
Recherche de stage gratifiable
CDI ASS
référence éducative [1]
journal et handicap
ETP ou passer son chemin?!
prepa concours
Besoin d'un Réseau de travailleur social su ...
Éducatrice Spécialisée en libéral
Urgent:offre d'emploi CDI+CDD 78 (meulan ,le ...
URGENT OFFRE EMPLOI CDD 95
Poste d'Auxiliaire de Puericulture et EJE en ...
CDD d'AS 6 mois Lyon
Postes d'éducateurs et éducatrices de rue ...
Un cadeau pour progresser dans ses écrits u ...
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |