Un regard...
en 647 articles
et 363 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

Partenaire « Presse » sur OASIS
LE SOCIOGRAPHE - Recherches en travail social - Revue publiée par l'Institut Régional du Travail Social du Languedoc-Roussillon








jeudi 20 septembre 2007
Qu’est-ce qui fait tenir les cadres ?
par Frederik MISPELBLOM BEYER, Gyslaine JOUVET


Les lois entrées en vigueur depuis 2002 ont bouleversé durablement la vie des cadres. Contraints de se plier à de nouvelles exigences, notamment en termes de management, ils revendiquent pourtant une certaine indépendance dans leurs pratiques qui, liées à l’expérience et à l’ancienneté, leur permettent de s’adapter.


Les cadres du secteur social et médico-social ont aujourd’hui fort à faire. Ils sont au carrefour de l’adaptation des équipes aux changements entraînés par les lois publiées depuis janvier 2002, de l’obligation de respecter les droits des usagers, des exigences de l’évaluation des pratiques professionnelles concrètes… Les nouvelles méthodes de management les invitent à la fois à être « responsables de tout », à déléguer et garantir sens et objectifs auprès de leurs équipes, alors qu’il nourrissent parfois des doutes sur le bien- fondé des évolutions en cours, mais aussi sur leur propre légitimité.

Qu’est-ce qui fait tenir les cadres du secteur social dans la période actuelle de bouleversements ? Une enquête nous a permis de constater des changements importants : les méthodes de management remplacent progressivement les références au « charisme » et à la relation fortement personnalisée entre les travailleurs sociaux et les usagers, à l’époque où les chefs de service étaient encore éducateurs chef (1) ; la nécessité de se former est mise en avant au détriment de l’expérience acquise et de l’ancienneté ; la gestion des ressources humaines et celle de l’administration et des finances a pris en partie le pas sur le relationnel ; une certaine ouverture aux enjeux politiques du secteur et à d’autres acteurs (par le travail en réseau notamment), voire à l’Europe, se substitue aux approches « maison » pour lesquelles chaque cas était unique.

Analyser ses propres pratiques

Mais la très grande majorité des cadres interviewés reste prudente par rapport à la question du pouvoir détenu par l’encadrement, et même, s’en méfie un peu, estimant que ni les formations, ni les théories (en sciences sociales et humaines), ni les méthodes nouvelles de management ne remplacent entièrement une expérience variée, ni ne se substituent à ce qui, pour tous, reste une exigence absolue : la nécessité d’analyser ses propres pratiques. Exigence d’autant plus forte qu’elle reste souvent insatisfaite, car le secteur social semble, malgré tous les changements, encore et toujours à la recherche des outils permettant de rendre compte de la spécificité des pratiques d’intervention sur et avec l’humain.

Pour l’encadrement, la question se pose en ces termes : le secteur social peut-il inventer ses modèles de management ? Y aurait-il, pourrait-il y avoir, des modèles indigènes, qui ne soient pas calqués sur ceux du secteur marchand ? On voudrait montrer ici que de telles questions se posent pourtant aussi dans chaque entreprise, même chez celles qui sont les plus soumises aux logiques financières et marchandes. Entre les deux, y aurait-il là des ponts à établir ?

Oublier le paternalisme

Le management participe de ce qu’on appelle aujourd’hui la « nouvelle gouvernance ». Une partie des cadres interviewés apprécie qu’il invite à une dynamisation de tous les acteurs d’un établissement, et qu’il contribue, dans le respect des places de chacun, à une participation plus forte et à une démocratie interne élargie, notamment dans la conduite de projets innovants.

Cette approche rénovée donne ainsi des arguments et des outils pour s’éloigner de l’approche paternaliste et infantilisante, et de l’organisation pyramidale, qui pouvaient exister dans certains services. De plus, elle donne des repères précis pour baliser l’ensemble des activités dans une perspective d’évaluation constante qui peut aussi être conçue comme une valorisation des pratiques, dont le professionnalisme peut ainsi s’accroître. Mais cela implique que les cadres aient un haut niveau de formation personnelle qui leur permette de participer à des réflexions d’ordre politique, stratégique, managérial et organisationnel. Cela suppose aussi qu’existe ou que se forge un fort sentiment d’appartenance à une identité commune, ce qui n’a rien d’évident, compte tenu du corporatisme historique et de la faible identité d’entreprise dans le secteur social. Le management est autant apprécié pour les nouvelles valeurs qu’il est supposé amener ou conforter, traditionnelles dans le secteur (solidarité, démocratie, participation), que pour les méthodes et techniques qu’il apporte et qui servent de boussole aux cadres dans leur travail quotidien.

Téléchargez l’article dans son entier au format pdf présent dans la rubrique "document joint" dans la colonne de droite.

Post-Scriptum

Article paru dans la revue "Direction(s)", le mensuel des directeurs du sanitaire et social, n° 42 - Juin 2007

Visiter le site de la revue Direction(s)










Appel à contribution
Autisme et Formation des travailleurs sociaux à Strasbourg
15e congrès SOINS SOMATIQUES & DOULEUR en SANTÉ MENTALE
 



Informer, (se) former, associer
LePasDeCôté N°84 – Août 2017
Séminaire d'été 2017
 



# Dans la même RUBRIQUE
30 Articles

Mieux vivre et travailler ensemble
« Merci de ne plus nous appeler usagers »
Avis du CSTS relatif au fonctionnement des commissions et instances chargées d’étudier les situations individuelles
Des murs et des identités
Diversité et enjeux des écrits professionnels
La place du social dans la santé
Les valeurs du travail social menacées
Vers la pénalisation croissante du travail social ?
Être à table : une affaire complexe
Les centres sociaux : au croisement de l’éducation populaire et du développement local
Sur l’analyse de la pratique professionnelle dans le cadre de la formation des éducateurs spécialisés
L’histoire de La coordination en Travail Social
L’accompagnement : une fonction du travail social
LE TRAVAIL EN RESEAU
Ecologie et travail social
« Les éducateurs spécialisés : vers une redéfinition de leurs fonctions ? »
Quelle place pour les assistantes sociales du travail du XXIe siècle ?
La santé mentale : articuler le travail social et la psychiatrie de secteur
Introduction...
Drogues licites, drogues illicites
La place du sujet dans le réseau médico-social
Le secret professionnel : ce qu’il en reste...
UN OUTIL D’ENTRETIEN : ELP
Transparence et secret : respect des libertés publiques et des libertés individuelles
Du bon usage du partage de l’information
« De nuit »
Travail social et nouvelles technologies de l’information et de la communication
Travail social et pratiques de la relation d’aide
Entre l’individuel et le collectif
Risque et Pratiques éducatives - Enjeux et réponses


# Du même AUTEUR
3 Articles

Parcours et légitimité des cadres du social
Pouvoir et autorité
Vivre sa citoyenneté en institution


# A voir sur le WEB
2 Références

Réseau Pratiques Sociales
 

ANESM
 

# Documents JOINTS
A cet ARTICLE

 





Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


CDI ASS
référence éducative [1]
journal et handicap
ETP ou passer son chemin?!
prepa concours
Besoin d'un Réseau de travailleur social su ...
Éducatrice Spécialisée en libéral
Urgent:offre d'emploi CDI+CDD 78 (meulan ,le ...
URGENT OFFRE EMPLOI CDD 95
Poste d'Auxiliaire de Puericulture et EJE en ...
CDD d'AS 6 mois Lyon
Postes d'éducateurs et éducatrices de rue ...
Un cadeau pour progresser dans ses écrits u ...
Poste avec vacances scolaires ou universitai ... [3]
Offre d'emploi ASS dans le Gers (CDI, temps ...
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |