mercredi 17 décembre 2008



La Recherche dans les organismes de la formation et de l’intervention sociales : enjeux et perspectives

ACOFIS





Cet ouvrage constitue les Actes de la journée d’étude organisée par l’Association des Chercheurs des Organismes de la Formation et de l’Intervention Sociales (ACOFIS), en partenariat avec l’Association pour le Développement Social et Culturel International (ADSCI), le 6 décembre 2007 à l’Institut Régional de Travail Social – Institut du Développement Social (IRTS-IDS) de Haute-Normandie.


Ces actes font l’état des lieux de la question de la recherche dans le champ social. En effet, dans une nouvelle ère, celle de la mondialisation économique et de la construction européenne, n’est-il pas temps que la production de la recherche dans les organismes de la formation et de l’intervention sociales contribue au dépassement de l’hétéronomie du champ social ?

Au-delà de l’identification des acteurs de la recherche, peut-on penser son organisation afin qu’elle soit reconnue comme un espace fondamental de construction de connaissances en capacité d’influencer réellement la conception et la mise en œuvre des politiques sociales ?

L’organisation de la recherche dans le champ social ne constitue-t-elle pas une garantie pour que le travail social ne soit pas simplement un instrument au service de l’ordre mais de la régulation sociale ?

Dans un contexte de régionalisation, quelles pourraient être les perspectives de consolidation de la fonction de recherche au sein de l’appareil de formation des professions sociales ?

Quels liens établir entre les professionnels de la recherche, les formateurs, voire des formateurs-chercheurs ? Quelles articulations concevoir avec d’autres structures plus classiques de recherche (université, CNRS, sociologie professionnelle, etc.) ?

Qu’en est-il de l’étude critique des sciences dans les cursus de formation des travailleurs sociaux ?

Plus fondamentalement, n’est-il pas désormais nécessaire pour le travail social de constituer une discipline académique autonome qui favorise la re-conflictualisation du champ social face aux risques d’instrumentalisation ?

Au regard de l’importance que représente la recherche pour la reconnaissance du champ social comme espace de production de savoirs scientifiques autonomes, nous espérons que cet ouvrage retiendra votre attention.

Le Président d’ACOFIS

Manuel Boucher




Pour citer cet article :

ACOFIS - « La Recherche dans les organismes de la formation et de l’intervention sociales : enjeux et perspectives » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - décembre 2008.