Un regard...
en 650 articles
et 365 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL








vendredi 16 octobre 2009

En 2007, la pauvreté s’est aggravée

En 2007, le Président de la République s’est engagé à réduire d’un tiers la pauvreté en 5 ans. Nous en avions pris acte. A l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, samedi 17 octobre, le gouvernement présentera son premier rapport de suivi de ses objectifs.

Ce premier rapport dresse un état des lieux de la pauvreté avant la crise économique et sociale. Il fait un constat sans appel : en 2007, la pauvreté a progressé en France, poursuivant la tendance engagée depuis 2003.

- Le taux de pauvreté monétaire, qui mesure le niveau de ressources des ménages pauvres, a progressé de 2 % de 2006 à 2007, ce qui veut dire que les pauvres ont vu globalement leurs ressources diminuer.

- L’intensité de la pauvreté a progresse de 1 % de 2006 à 2007, ce qui veut dire que les personnes les plus pauvres parmi les pauvres sont plus nombreuses.

La plupart des indicateurs recueillis avant la crise sont en hausse, en particulier :

- les jeunes : 22 % des 18-24 ans - soit 1 jeune sur 5 - vivent en dessous du seuil de pauvreté. Leur nombre a augmenté de 6 % entre 2006 et 2007, alors que l’objectif du gouvernement est une baisse de 15 % en 5 ans.

- les enfants : 18 % des moins de 18 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté.

- les travailleurs pauvres : leur nombre a augmenté de 21% entre 2003 et 2006.

- par ailleurs, on constate que les Zones urbaines sensibles (ZUS) sont presque trois fois plus touchées par la pauvreté que l’ensemble de la population.

- santé : taux de renoncement aux soins = + 8 % entre 2004 et 2006.

- surendettement = + 11 % entre 2003 et 2008

Il est à craindre que la crise économique, qui a débuté en 2008, accentue encore ce mouvement : augmentation du nombre de chômeurs, de jeunes sans ressources, des enfants vivant dans des familles pauvres, explosion du surendettement, etc.

Contrairement à ce que laisse entendre le rapport, rien ne permet de dire aujourd’hui que les mesures prises par le gouvernement, trop parcellaires et limitées, vont inverser la tendance.

Voir en ligne : http://www.fnars.org





Chercher :   
Tous les mots  L'un ou l'autre
Dans l'Annuaire des sites
Sur le WEB






Noël des DALOs et des sans logis
2012. Aux urnes, Handicaps ou pas ! Oui, mais comment ?
Master situation de handicap et participation sociale
FNEJE : la régression sociale est en route !
Les agents de l’action sociale et médico-sociale du Département des Bouches-du-Rhône, premiers acteurs de la défense de la protection de l’enfance, laissés seuls à leur combat !
Les Assistants sociaux Education Nationale du 92 se mobilisent
Suicide d’un adolescent à l’EPM d’Orvault : l’Etat continue de tuer
Pour des Etats généraux de l’enfance « alternatifs »
Situation des exilés Afghans
Les associations s’engagent pour préserver la formation par alternance.
Une Europe qui protège les services sociaux dans les états-membres excepté en France
ATTENTION, MINEURS, CATEGORIE DANGEREUSE !
Des vigiles dans les foyers ! Et pourquoi pas des foyers dans les commissariats ?
La CGT du Conseil Général de l’Essonne défend le secret professionnel des travailleurs sociaux et les usagers
Malgré la pauvreté, le pouvoir d’agir
A la CRAMIF : des « suicidés professionnels »
En 2007, la pauvreté s’est aggravée
Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône
Suppression du Défenseur des Enfants
Plan Jeunes - Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires
La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
La suppression du Défenseur des enfants est une injure faite à la protection de l’enfance
Suppréssion du Défenseur des enfants
Nouveau site de la FNEJE
Un fonds pour punir mais pas pour protéger
Appel à la constitution de services sanitaires et sociaux de Résistance
L’ONES a décidé de réagir au sujet des documents de l’ONED
Samedi 02 mai - TRAVAIL & DEMOCRATIE - Premier Acte public
Les SSIG : un pas de plus vers la marchandisation du social ?
Pas de bébés à la consigne : pétition nationale unitaire