Un regard...
en 652 articles
et 367 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

Partenaire « Presse » sur OASIS
LE SOCIOGRAPHE - Recherches en travail social - Revue publiée par l'Institut Régional du Travail Social du Languedoc-Roussillon







vendredi 16 octobre 2009

En 2007, la pauvretĂ© s’est aggravĂ©e

En 2007, le PrĂ©sident de la RĂ©publique s’est engagĂ© Ă  rĂ©duire d’un tiers la pauvretĂ© en 5 ans. Nous en avions pris acte. A l’occasion de la JournĂ©e mondiale du refus de la misère, samedi 17 octobre, le gouvernement prĂ©sentera son premier rapport de suivi de ses objectifs.

Ce premier rapport dresse un Ă©tat des lieux de la pauvretĂ© avant la crise Ă©conomique et sociale. Il fait un constat sans appel : en 2007, la pauvretĂ© a progressĂ© en France, poursuivant la tendance engagĂ©e depuis 2003.

- Le taux de pauvretĂ© monĂ©taire, qui mesure le niveau de ressources des mĂ©nages pauvres, a progressĂ© de 2 % de 2006 Ă  2007, ce qui veut dire que les pauvres ont vu globalement leurs ressources diminuer.

- L’intensitĂ© de la pauvretĂ© a progresse de 1 % de 2006 Ă  2007, ce qui veut dire que les personnes les plus pauvres parmi les pauvres sont plus nombreuses.

La plupart des indicateurs recueillis avant la crise sont en hausse, en particulier :

- les jeunes : 22 % des 18-24 ans - soit 1 jeune sur 5 - vivent en dessous du seuil de pauvretĂ©. Leur nombre a augmentĂ© de 6 % entre 2006 et 2007, alors que l’objectif du gouvernement est une baisse de 15 % en 5 ans.

- les enfants : 18 % des moins de 18 ans vivent en dessous du seuil de pauvretĂ©.

- les travailleurs pauvres : leur nombre a augmentĂ© de 21% entre 2003 et 2006.

- par ailleurs, on constate que les Zones urbaines sensibles (ZUS) sont presque trois fois plus touchĂ©es par la pauvretĂ© que l’ensemble de la population.

- santĂ© : taux de renoncement aux soins = + 8 % entre 2004 et 2006.

- surendettement = + 11 % entre 2003 et 2008

Il est Ă  craindre que la crise Ă©conomique, qui a dĂ©butĂ© en 2008, accentue encore ce mouvement : augmentation du nombre de chĂ´meurs, de jeunes sans ressources, des enfants vivant dans des familles pauvres, explosion du surendettement, etc.

Contrairement Ă  ce que laisse entendre le rapport, rien ne permet de dire aujourd’hui que les mesures prises par le gouvernement, trop parcellaires et limitĂ©es, vont inverser la tendance.

Voir en ligne : http://www.fnars.org





Chercher :   
Tous les mots  L'un ou l'autre
Dans l'Annuaire des sites
Sur le WEB






Noël des DALOs et des sans logis
2012. Aux urnes, Handicaps ou pas ! Oui, mais comment ?
Master situation de handicap et participation sociale
FNEJE : la rĂ©gression sociale est en route !
Les agents de l’action sociale et mĂ©dico-sociale du DĂ©partement des Bouches-du-RhĂ´ne, premiers acteurs de la dĂ©fense de la protection de l’enfance, laissĂ©s seuls Ă  leur combat !
Les Assistants sociaux Education Nationale du 92 se mobilisent
Suicide d’un adolescent Ă  l’EPM d’Orvault : l’Etat continue de tuer
Pour des Etats gĂ©nĂ©raux de l’enfance « alternatifs »
Situation des exilés Afghans
Les associations s’engagent pour préserver la formation par alternance.
Une Europe qui protège les services sociaux dans les états-membres excepté en France
ATTENTION, MINEURS, CATEGORIE DANGEREUSE !
Des vigiles dans les foyers ! Et pourquoi pas des foyers dans les commissariats ?
La CGT du Conseil GĂ©nĂ©ral de l’Essonne dĂ©fend le secret professionnel des travailleurs sociaux et les usagers
MalgrĂ© la pauvretĂ©, le pouvoir d’agir
A la CRAMIF : des « suicidĂ©s professionnels »
En 2007, la pauvretĂ© s’est aggravĂ©e
Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône
Suppression du DĂ©fenseur des Enfants
Plan Jeunes - Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires
La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
La suppression du DĂ©fenseur des enfants est une injure faite Ă  la protection de l’enfance
Suppréssion du Défenseur des enfants
Nouveau site de la FNEJE
Un fonds pour punir mais pas pour protéger
Appel Ă  la constitution de services sanitaires et sociaux de RĂ©sistance
L’ONES a dĂ©cidĂ© de rĂ©agir au sujet des documents de l’ONED
Samedi 02 mai - TRAVAIL & DEMOCRATIE - Premier Acte public
Les SSIG : un pas de plus vers la marchandisation du social ?
Pas de bĂ©bĂ©s Ă  la consigne : pĂ©tition nationale unitaire