Un regard...
en 650 articles
et 365 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL








lundi 5 octobre 2009

Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône

Au cri d’alarme des agents de la Direction de la solidarité, la majorité départementale a répondu réorganisation des services des actions sociales et médico-sociales avec un préalable incontournable : l’économie de moyens, la suppression de postes au profit du redéploiement du personnel, un bricolage « bureaucratico-procédural » devant permettre l’illusion du maintien de l’exercice des missions de service public.

Dans les Bouches-du-Rhône, depuis février 2009, les agents travaillant dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance ont fait connaître de graves dysfonctionnements dus à un affaissement des moyens mis a disposition pour assurer leurs missions, et l’ensemble du personnel social et médico-social ne cesse de dénoncer le manque de moyens humains, matériels et financiers et la logique comptable qui accompagne leur quotidien de travail.

Ces personnels et leurs représentants syndicaux CGT, FSU, SNPMI, en désaccord profond sur un projet de réorganisation des services visant l’affaiblissement des services publics par le lissage des métiers, la polyvalence des tâches, la mobilité contrainte des personnels et l’ouverture à l’externalisation des missions départementales seront en grève le 8 octobre 2009 jour du Comité technique paritaire, qui devrait entériner la passage de cette Réforme.

Ce CTP présidé par Monsieur Guérini, Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône résonnera des voix des personnels en grève reconductible ce jour-là.

Les personnels attendent les journalistes dès 8h00 dans le hall de l’Hôtel du Département pour expliquer leur position, faire barrage à une politique qui porte atteinte au service public et rendre lisible leur mobilisation.

Les syndicats CGT - FSU - SNPMI

Voir en ligne : http://www.cgt-cg13.com





Chercher :   
Tous les mots  L'un ou l'autre
Dans l'Annuaire des sites
Sur le WEB






Noël des DALOs et des sans logis
2012. Aux urnes, Handicaps ou pas ! Oui, mais comment ?
Master situation de handicap et participation sociale
FNEJE : la régression sociale est en route !
Les agents de l’action sociale et médico-sociale du Département des Bouches-du-Rhône, premiers acteurs de la défense de la protection de l’enfance, laissés seuls à leur combat !
Les Assistants sociaux Education Nationale du 92 se mobilisent
Suicide d’un adolescent à l’EPM d’Orvault : l’Etat continue de tuer
Pour des Etats généraux de l’enfance « alternatifs »
Situation des exilés Afghans
Les associations s’engagent pour préserver la formation par alternance.
Une Europe qui protège les services sociaux dans les états-membres excepté en France
ATTENTION, MINEURS, CATEGORIE DANGEREUSE !
Des vigiles dans les foyers ! Et pourquoi pas des foyers dans les commissariats ?
La CGT du Conseil Général de l’Essonne défend le secret professionnel des travailleurs sociaux et les usagers
Malgré la pauvreté, le pouvoir d’agir
A la CRAMIF : des « suicidés professionnels »
En 2007, la pauvreté s’est aggravée
Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône
Suppression du Défenseur des Enfants
Plan Jeunes - Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires
La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
La suppression du Défenseur des enfants est une injure faite à la protection de l’enfance
Suppréssion du Défenseur des enfants
Nouveau site de la FNEJE
Un fonds pour punir mais pas pour protéger
Appel à la constitution de services sanitaires et sociaux de Résistance
L’ONES a décidé de réagir au sujet des documents de l’ONED
Samedi 02 mai - TRAVAIL & DEMOCRATIE - Premier Acte public
Les SSIG : un pas de plus vers la marchandisation du social ?
Pas de bébés à la consigne : pétition nationale unitaire