Un regard...
en 647 articles
et 363 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

Partenaire « Presse » sur OASIS
Journal du Droit des Jeunes - Revue d'Action Juridique et Sociale







lundi 2 novembre 2009

Malgré la pauvreté, le pouvoir d’agir

Rencontre nationale de participation citoyenne
Caen - Centre des congrès - 12 et 13 novembre 2009

Connaître des difficultés d’ordre économique ou social n’empêche pas de prendre pleinement part à la vie de la cité. Des personnes confrontées à des difficultés économiques et sociales, des bénéficiaires des minima sociaux, des chômeurs, des intervenants sociaux bénévoles et professionnels, des universitaires, des politiques... se retrouveront du 12 au 13 novembre au Centre des Congrès de Caen pour les rencontres nationales de participation citoyenne.

Les conditions de vie peuvent parfois exclure d’une participation active à la vie politique, économique et sociale. Cependant, elles ne doivent pas être un obstacle à une expression et une action citoyenne. Les personnes bénéficiaires de minima sociaux, sans emploi ou en situation de précarité sont des acteurs de premier plan de la vie citoyenne.

Les Rencontres nationales de participation citoyenne qui se dérouleront les 12 et 13 novembre 2009 au Centre des Congrès de Caen (14) seront l’occasion d’échanger à partir d’initiatives montées par des personnes confrontées à des difficultés économiques et sociales, des bénéficiaires des minima sociaux, des chômeurs, en collaboration avec notamment des intervenants sociaux et des bénévoles. Ces rencontres, à l’initiative de plusieurs réseaux nationaux et locaux, rassembleront près de 600 personnes.

La participation se traduit, selon les lieux, par des formes extrêmement variées : conseils de vie sociale, participation à des commissions et des initiatives propres à chaque structure, représentation et participation à l’extérieur, participation à la vie de leur commune, de leur pays (projets de vacances collectives, proposition d’aménagement de quartier, participation à un échange avec la commission européenne, etc.).

Cette participation à des collectifs aussi bien locaux, que nationaux ou même européens permet aux personnes en situation d’exclusion d’affirmer non seulement leur capacité à agir, à se mobiliser mais aussi leur refus de subir.

Prendre pleinement part à la vie de la cité est aussi une manière concrète de collaborer à l’amélioration des politiques publiques. Grâce à leur expérience, les personnes qui vivent des situations d’exclusion peuvent élaborer une expertise et prendre part à l’élaboration des politiques publiques aussi bien locales que nationales.

Ces rencontres nationale de participation citoyenne sont à l’initiative de plusieurs réseaux nationaux (FNARS, UNIOPSS, Secours Catholique, Fondation de l’Armée du Salut, Croix rouge Française, UNCCAS, Advocacy) et locaux (FNARS Basse-Normandie, URIOPSS Basse Normandie, Commission régionale « dire et réagir ensemble » composée d’usagers et de professionnels, ATD quart monde, CAF du Calvados, IRTS de Basse-Normandie).

Voir en ligne : http://dire-reagir-ensemble.new.fr





Chercher :   
Tous les mots  L'un ou l'autre
Dans l'Annuaire des sites
Sur le WEB






Noël des DALOs et des sans logis
2012. Aux urnes, Handicaps ou pas ! Oui, mais comment ?
Master situation de handicap et participation sociale
FNEJE : la régression sociale est en route !
Les agents de l’action sociale et médico-sociale du Département des Bouches-du-Rhône, premiers acteurs de la défense de la protection de l’enfance, laissés seuls à leur combat !
Les Assistants sociaux Education Nationale du 92 se mobilisent
Suicide d’un adolescent à l’EPM d’Orvault : l’Etat continue de tuer
Pour des Etats généraux de l’enfance « alternatifs »
Situation des exilés Afghans
Les associations s’engagent pour préserver la formation par alternance.
Une Europe qui protège les services sociaux dans les états-membres excepté en France
ATTENTION, MINEURS, CATEGORIE DANGEREUSE !
Des vigiles dans les foyers ! Et pourquoi pas des foyers dans les commissariats ?
La CGT du Conseil Général de l’Essonne défend le secret professionnel des travailleurs sociaux et les usagers
Malgré la pauvreté, le pouvoir d’agir
A la CRAMIF : des « suicidés professionnels »
En 2007, la pauvreté s’est aggravée
Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône
Suppression du Défenseur des Enfants
Plan Jeunes - Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires
La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
La suppression du Défenseur des enfants est une injure faite à la protection de l’enfance
Suppréssion du Défenseur des enfants
Nouveau site de la FNEJE
Un fonds pour punir mais pas pour protéger
Appel à la constitution de services sanitaires et sociaux de Résistance
L’ONES a décidé de réagir au sujet des documents de l’ONED
Samedi 02 mai - TRAVAIL & DEMOCRATIE - Premier Acte public
Les SSIG : un pas de plus vers la marchandisation du social ?
Pas de bébés à la consigne : pétition nationale unitaire