Un regard...
en 647 articles
et 363 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

EmploiSocial.net - Le portail de l'emploi Social en France







mercredi 26 décembre 2012

Noël des DALOs et des sans logis

Les familles oubliées du DALO, parquées dans des hôtels précaires, à la rue, ou dans des taudis, en attente de relogement et reconnues prioritaires depuis plusieurs années, et leurs enfants, fêtent leur troisième noël dans la rue, à proximité du Ministère du logement, et comptent bien être reçues, comme le faisait le précédant Ministre.

Elles planteront le sapin, à la sortie du métro Varennes, à l’angle de la rue de Varenne et du Bd des Invalides .

Un cadeau sera transmis, (ou remis) à la Ministre du logement, ainsi que des demandes de réquisition des prioritaires DALO, pour l’encourager à accélérer les réquisitions dont les premières devaient être livrées avant la fin de l’année.

Les familles lui demanderont à faire respecter et appliquer la loi DALO : On compte près de 30 000 familles reconnues prioritaires DALO en Ile de France, non relogées, parmi lesquelles plusieurs milliers attendent depuis 2008 et 2009.

François Hollande s’était engagé dans un courrier au DAL daté du 27 avril 2012 : “Si les Français m’accordent leur confiance, la loi instituant le droit au logement opposable devra être respectée, en premier lieu par l’État”.

DAL vient rappeler cet engagement au Ministère du logement, tandis qu’un nouveau Préfet de région Ile de France vient d’être nommé, et que la crise du logement ne cesse de s’aggraver.

DAL demande, avec la plate forme logement la mobilisation ou la réquisition de 100 000 logements vacants, appartenant aux pouvoirs publics et à leurs entreprises, aux bailleurs sociaux, et aux riches propriétaires privés, afin de loger les prioritaires DALO en attente, et les 150 000 sans abris que compte désormais notre pays.

Un toit c’est un droit !

Voir en ligne : Droit au logement





Chercher :   
Tous les mots  L'un ou l'autre
Dans l'Annuaire des sites
Sur le WEB






Noël des DALOs et des sans logis
2012. Aux urnes, Handicaps ou pas ! Oui, mais comment ?
Master situation de handicap et participation sociale
FNEJE : la régression sociale est en route !
Les agents de l’action sociale et médico-sociale du Département des Bouches-du-Rhône, premiers acteurs de la défense de la protection de l’enfance, laissés seuls à leur combat !
Les Assistants sociaux Education Nationale du 92 se mobilisent
Suicide d’un adolescent à l’EPM d’Orvault : l’Etat continue de tuer
Pour des Etats généraux de l’enfance « alternatifs »
Situation des exilés Afghans
Les associations s’engagent pour préserver la formation par alternance.
Une Europe qui protège les services sociaux dans les états-membres excepté en France
ATTENTION, MINEURS, CATEGORIE DANGEREUSE !
Des vigiles dans les foyers ! Et pourquoi pas des foyers dans les commissariats ?
La CGT du Conseil Général de l’Essonne défend le secret professionnel des travailleurs sociaux et les usagers
Malgré la pauvreté, le pouvoir d’agir
A la CRAMIF : des « suicidés professionnels »
En 2007, la pauvreté s’est aggravée
Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône
Suppression du Défenseur des Enfants
Plan Jeunes - Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires
La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
La suppression du Défenseur des enfants est une injure faite à la protection de l’enfance
Suppréssion du Défenseur des enfants
Nouveau site de la FNEJE
Un fonds pour punir mais pas pour protéger
Appel à la constitution de services sanitaires et sociaux de Résistance
L’ONES a décidé de réagir au sujet des documents de l’ONED
Samedi 02 mai - TRAVAIL & DEMOCRATIE - Premier Acte public
Les SSIG : un pas de plus vers la marchandisation du social ?
Pas de bébés à la consigne : pétition nationale unitaire