Un regard...
en 651 articles
et 366 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL








dimanche 9 mars 2008

P113 - Pétition nationale : "LAISSEZ-LES GRANDIR ICI !" Un an déja...

Il y a un an, le 5 mars 2007, un groupe de 307 cinéastes présentait leur nouveau film [1] : 16 enfants, filmés en gros plan, lisaient le texte qu’ils avaient écrit : « Laissez-nous grandir ici ! ».

En un an, ce petit film a été vu par plusieurs centaines de milliers de personnes, en salle et sur internet ; le texte des enfants a été soussigné par près de 110.000 personnes [2] ; il a eu une audience internationale grâce aux 15 versions sous-titrées, dont beaucoup de traductions proposées spontanément au RESF.

En un an aussi, 3 de ces enfants ont eu la joie de voir leur famille régularisée ; mais l’une a dû subir une nouvelle fois la menace de cette nouvelle « invitation » à quitter la France : l’OQTF. Les autres continuent de vivre avec la peur dans une clandestinité subie.

En un an, 2 des cinéastes ont été confrontés à l’horreur d’une expulsion par avion, ont osé protester et dire leur solidarité, ce qui a valu à l’un d’entre eux d’être débarqué et retenu en garde-à-vue.

En un an, un nouveau ministre, à la tête d’une administration tentaculaire, impose une politique du chiffre dont on ne compte plus les dégâts : au-delà de chaque drame humain derrière les 25.000 expulsions, combien d’enfants expulsés avec leurs parents - combien de familles explosées après l’expulsion d’un parent - combien de défénestrations, mutilations et tentatives de suicide dans les « Centres de Rétention » - Et combien de blessures invisibles, infligées par cette peur sourde et ces humiliations quotidiennes, blessures dont les dégâts se révéleront sans aucun doute à long terme, aussi bien chez ces enfants que chez leurs petits camarades de classe en sursis ?

En un an, aussi, cette politique brutale a provoqué jour après jour et dans tous les coins de France des situations tellement dramatiques et absurdes que de plus en plus de citoyens, ici et en Europe, ouvrent les yeux et osent s’y opposer, chacun selon ses talents et possibilités. Ce mouvement sera-t-il assez fort pour renverser la tendance ?

- Pour signer les pétitions du RESF : http://resf.info/petitions
- Pour recevoir les alertes par mail et intervenir auprès du ministre ou des préfets : http://resf.info/resf.info
- Pour rejoindre le RESF : http://resf.info/contacts et participer aux initiatives des collectifs locaux
- Rendez-vous le lundi 7 avril à 19h pour une projection de ce film à la Cartoucherie de Vincennes, pas loin du Centre de Rétention, à l’occasion d’une lecture à plusieurs voix, autour de la troupe du théâtre du Soleil, des lettres adressées à Hortefeux dans le cadre de la campagne RESF "La vie plutôt que les chiffres".
- Rendez-vous le Vendredi 11 avril à 20h30, au Théâtre de la Colline, Paris 20°, pour la sortie du livre "La chasse aux enfants" réalisé par M.Benasayag / Angélique Del Rey et le groupe RESF/Miroir.

Notes

[1] Le film du COLLECTIF DES CINÉASTES POUR LES " SANS-PAPIERS, soutenus par 44 sociétés de production et de distribution, « LAISSEZ-LES GRANDIR ICI ! » : http://resf.info/laissez-les-grandir-ici.

[2] Cette pétition a été signée au total par 110.000 personnes en prenant en compte les signataires sur pétition "papier" classiques connues du RESF.





Chercher :   
Tous les mots  L'un ou l'autre
Dans l'Annuaire des sites
Sur le WEB






Noël des DALOs et des sans logis
2012. Aux urnes, Handicaps ou pas ! Oui, mais comment ?
Master situation de handicap et participation sociale
FNEJE : la régression sociale est en route !
Les agents de l’action sociale et médico-sociale du Département des Bouches-du-Rhône, premiers acteurs de la défense de la protection de l’enfance, laissés seuls à leur combat !
Les Assistants sociaux Education Nationale du 92 se mobilisent
Suicide d’un adolescent à l’EPM d’Orvault : l’Etat continue de tuer
Pour des Etats généraux de l’enfance « alternatifs »
Situation des exilés Afghans
Les associations s’engagent pour préserver la formation par alternance.
Une Europe qui protège les services sociaux dans les états-membres excepté en France
ATTENTION, MINEURS, CATEGORIE DANGEREUSE !
Des vigiles dans les foyers ! Et pourquoi pas des foyers dans les commissariats ?
La CGT du Conseil Général de l’Essonne défend le secret professionnel des travailleurs sociaux et les usagers
Malgré la pauvreté, le pouvoir d’agir
A la CRAMIF : des « suicidés professionnels »
En 2007, la pauvreté s’est aggravée
Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône
Suppression du Défenseur des Enfants
Plan Jeunes - Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires
La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
La suppression du Défenseur des enfants est une injure faite à la protection de l’enfance
Suppréssion du Défenseur des enfants
Nouveau site de la FNEJE
Un fonds pour punir mais pas pour protéger
Appel à la constitution de services sanitaires et sociaux de Résistance
L’ONES a décidé de réagir au sujet des documents de l’ONED
Samedi 02 mai - TRAVAIL & DEMOCRATIE - Premier Acte public
Les SSIG : un pas de plus vers la marchandisation du social ?
Pas de bébés à la consigne : pétition nationale unitaire