Un regard...
en 651 articles
et 366 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL








vendredi 19 février 2010

Pour des Etats généraux de l’enfance « alternatifs »

Voici donc lancés les « Etats Généraux de l’Enfance 2010 ».

La première réunion, sur invitation du cabinet de N. Morano, a lieu le 16 février.

Cinq ateliers les structurent :

- Améliorer la transmission d’informations relatives aux enfants en danger ou en risque entre les acteurs de la protection de l’enfance.
- Le bon positionnement du travail social. Territoires, mises en réseaux.
- Prévention et soutien à la parentalité
- Prise en compte des situations de précarité.
- Améliorer la prévention des risques liés à la pratique des jeux dangereux.

On sait que l’ANAS, le SNPMI et l’ONES ont décliné l’invitation par refus d’être pris dans une machinerie renforçant la police des familles. Ils l’ont écrit à N. Morano le 10 février.

L’idée d’Etats Généraux est pourtant belle ; mais pas pour en faire un prétexte à renforcer le contrôle des personnes et l’instrumentalisation du social.

Des échanges et partages de réflexions entre le mouvement MP4, des professionnels engagés dans les associations du secteur et des animateurs du mouvement « ¨Pas de zéro de conduite » montrent l’envie et la possibilité d’organiser des « Contre Etats Généraux », des « Etats généreux » comme le dit Pas de zéro de conduite. Ils pourraient se faire sans invitations sélectives, et pourraient être centrés sur les analyses et combats que nous partageons : soutien aux personnes, attention portée aux conditions de vie, nécessité d’une attention à la prévention primaire, valorisation de pratiques existantes non spectaculaires...

Le mouvement MP4 propose de réfléchir tous ensemble à un projet fédérateur de ce type.

A MP4, ce dossier est suivi par François Chobeaux (CEMEA) au titre des questions « Enfance-Jeunesse ». francois.chobeaux@cemea.asso.fr

Voir en ligne : http://www.mp4-champsocial.org





Chercher :   
Tous les mots  L'un ou l'autre
Dans l'Annuaire des sites
Sur le WEB






Noël des DALOs et des sans logis
2012. Aux urnes, Handicaps ou pas ! Oui, mais comment ?
Master situation de handicap et participation sociale
FNEJE : la régression sociale est en route !
Les agents de l’action sociale et médico-sociale du Département des Bouches-du-Rhône, premiers acteurs de la défense de la protection de l’enfance, laissés seuls à leur combat !
Les Assistants sociaux Education Nationale du 92 se mobilisent
Suicide d’un adolescent à l’EPM d’Orvault : l’Etat continue de tuer
Pour des Etats généraux de l’enfance « alternatifs »
Situation des exilés Afghans
Les associations s’engagent pour préserver la formation par alternance.
Une Europe qui protège les services sociaux dans les états-membres excepté en France
ATTENTION, MINEURS, CATEGORIE DANGEREUSE !
Des vigiles dans les foyers ! Et pourquoi pas des foyers dans les commissariats ?
La CGT du Conseil Général de l’Essonne défend le secret professionnel des travailleurs sociaux et les usagers
Malgré la pauvreté, le pouvoir d’agir
A la CRAMIF : des « suicidés professionnels »
En 2007, la pauvreté s’est aggravée
Grève au Conseil Général des Bouches du Rhône
Suppression du Défenseur des Enfants
Plan Jeunes - Un plan qui oublie les jeunes les plus précaires
La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
La suppression du Défenseur des enfants est une injure faite à la protection de l’enfance
Suppréssion du Défenseur des enfants
Nouveau site de la FNEJE
Un fonds pour punir mais pas pour protéger
Appel à la constitution de services sanitaires et sociaux de Résistance
L’ONES a décidé de réagir au sujet des documents de l’ONED
Samedi 02 mai - TRAVAIL & DEMOCRATIE - Premier Acte public
Les SSIG : un pas de plus vers la marchandisation du social ?
Pas de bébés à la consigne : pétition nationale unitaire