Un regard...
en 652 articles
et 367 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL

Partenaire « Presse » sur OASIS
LE SOCIOGRAPHE - Recherches en travail social - Revue publiée par l'Institut Régional du Travail Social du Languedoc-Roussillon












Préventions





jeudi 28 mars 2013
Aouine, un cri d’alarme Ă©ducatif
Myriam LĂ©on


Après plus de quatre ans de travail, des jeunes des quartiers nord de Marseille sortent un long mĂ©trage coup de poing. Tout dĂ©bute quand une Ă©ducatrice de l’Addap 13 et un scĂ©nariste initient des ateliers d’improvisation filmĂ©s. Au fur et Ă  mesure, une fiction s’est dessinĂ©e Ă  partir de l’énergie des acteurs, de leur ton, de leurs prĂ©occupations et du regard du rĂ©alisateur. Aouine raconte l’économie (...)

 


samedi 7 avril 2007
Loi de prévention de la délinquance - Préconisations aux professionnels
Bureau National de l’ANAS


La loi n° 2007- 297 du 5 mars 2007 de prĂ©vention de la dĂ©linquance vient d’être votĂ©e par l’AssemblĂ©e Nationale et le Conseil Constitutionnel, saisi par les dĂ©putĂ©s et sĂ©nateurs de gauche, a confirmĂ© la constitutionnalitĂ© de la loi. Elle a Ă©tĂ© publiĂ©e au Journal Officiel le 7 mars 2007. C’est pourquoi vous trouverez ci joint nos prĂ©conisation en matière de positionnement professionnel car loin d’être (...)

 


jeudi 28 septembre 2006
Quelle prĂ©vention pour quelle dĂ©linquance ?
Joël PLANTET


Après un dĂ©bat houleux, le projet de loi sur la prĂ©vention de la dĂ©linquance a Ă©tĂ© adoptĂ© au SĂ©nat le 21 septembre. La discussion va maintenant se poursuivre Ă  l’AssemblĂ©e nationale. Mais dans tous les secteurs, les inquiĂ©tudes s’amplifient sur la teneur sĂ©curitaire du texte. Une journĂ©e nationale de mobilisation aura lieu le 10 octobre, Ă  Paris et en rĂ©gion, sur la base d’actions dĂ©centralisĂ©es Sixième (...)

 


jeudi 15 juin 2006
Vie et mort annoncée du secret professionnel
Jacques TRÉMINTIN


D’oĂą vient le secret professionnel ? Quelle est son utilitĂ© ? Dans quelles conditions peut-il ĂŞtre partagĂ© ? Comment Nicolas Sarkozy essaie-t-il de lui porter un coup fatal ? PrĂ©cisions L’obligation au secret professionnel est tout particulièrement attachĂ©e au mĂ©tier d’assistant de service social. C’est l’une des rares professions Ă  y ĂŞtre soumise. Les autres intervenants sociaux peuvent aussi y ĂŞtre (...)

 


mercredi 24 mai 2006
Avant-projet de loi relatif à la prévention de la délinquance


Depuis la manifestation nationale unitaire contre le projet de loi sur la prĂ©vention de la dĂ©linquance qui s’est dĂ©roulĂ©e Ă  Paris le 17 mars 2004 et qui a rassemblĂ© plus de 15000 travaileurs sociaux, toutes professions confondues, de nombreux textes ont vu le jour. Oasis a pu se procurer le texte du Ministère de l’IntĂ©rieur en date du 18 mai 2006 concernant la dernière version dite \"avant-projet de (...)

 


mercredi 24 mai 2006
Avis du CSTS sur l’avant projet de loi relatif Ă  la prĂ©vention de la dĂ©linquance
CSTS - Conseil Supérieur du Travail Social


Constatant qu’un texte en prĂ©paration reprend l’essentiel de ce premier projet, le CSTS, par la voix de sa commission Ă©thique et dĂ©ontologie, tient Ă  exprimer fermement ses plus grandes inquiĂ©tudes et rĂ©serves en raison de la situation qu’il impose Ă  l’intervention sociale tant dans ses fondements et ses enjeux que dans ses pratiques. En effet, l’arrĂŞtĂ© du 11 septembre 2002 confie au CSTS une mission « (...)

 


vendredi 14 avril 2006
Le rapport Bénisti, un avant-goût du projet de loi sur la prévention de la délinquance
Guy BENLOULOU


Entretien avec Marwan Mohammed, sociologue au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pĂ©nales (CESDIP) Quelle analyse faites-vous du rapport BĂ©nisti ? Entre le prĂ©rapport et le rapport final, les Ă©volutions constatĂ©es sont avant tout liĂ©es Ă  la manière d’écrire. Exit les outrances verbales et les expressions « populaires », le rapport final se veut « objectif », basĂ© sur les (...)

 


mercredi 23 novembre 2005
LE RAPPORT BENISTI NOUVELLE VERSION (10/2005)


Voici en fichier joint la synthèse du RAPPORT DE LA COMMISSION PREVENTION DU GROUPE D’ETUDE PARLEMENTAIRE SUR LA SECURITE INTERIEURE de l’AssemblĂ©e Nationale PrĂ©sidĂ©e par le DĂ©putĂ© du Val de Marne Jacques Alain Benisti PREAMBULE De Jacques Alain BĂ©nisti Avant de prĂ©coniser telles ou telles mesures pour endiguer et prĂ©venir la dĂ©linquance, il nous faut admettre six principes en prĂ©alable : 1. Accepter (...)

 


vendredi 8 juillet 2005
La prévention de la délinquance des mineurs, une responsabilité collective
Joël PLANTET


InquiĂ©tants indicateurs : l’Observatoire de la rĂ©ussite scolaire signale une forte augmentation des exclusions Ă  partir des conseils de discipline de 6ème... De mĂŞme, insensiblement, la loi change : aujourd’hui un mineur peut ĂŞtre mis en dĂ©tention sans passer par la case « juge des enfants » (sept nouvelles prisons pour mineurs doivent ĂŞtre construites dès 2006). Les professionnels s’alarment : une (...)

 


mercredi 8 juin 2005
PrĂ©vention : criminalisation de l’immigration et dĂ©ni des inĂ©galitĂ©s
Pierre BILLION


La remise du rapport BĂ©nisti au Ministre de l’intĂ©rieur en novembre 2004 rĂ©vèle une conception de la prĂ©vention de la dĂ©linquance basĂ©e sur la stigmatisation des immigrĂ©s, la rĂ©pression et oublieuse des inĂ©galitĂ©s. L’idĂ©e d’associer systĂ©matiquement la dĂ©linquance aux populations dites issues de l’immigration est malheureusement ancienne et on pourrait croire qu’elle est essentiellement diffusĂ©e et dĂ©fendue (...)

 


vendredi 4 mars 2005
Le point de vue de l’A.N.A.S. sur le rapport BĂ©nisti
Didier DUBASQUE


Nous avons Ă  l’ANAS pris connaissance du rapport sur la prĂ©vention de la dĂ©linquance remis au Ministre de l’intĂ©rieur par M. Jacques Alain BĂ©nisti, DĂ©putĂ© du Val-de-Marne, PrĂ©sident de la Commission prĂ©vention du groupe d’études parlementaire sur la sĂ©curitĂ© intĂ©rieure. Ce rapport propose d’utiliser les services sociaux en tant qu’acteurs de la prĂ©vention de la dĂ©linquance. Ce rapport très synthĂ©tique n’a pas (...)

 


mardi 8 juin 2004
DĂ©rives sĂ©curitaires dans le travail social ?
Joël PLANTET


Sous prĂ©texte de « cerner la nature et le niveau des moyens Ă  dĂ©bloquer », un conseil gĂ©nĂ©ral demande aux travailleurs sociaux de fournir des renseignements - nominatifs et fortement intrusifs - sur toute personne rencontrĂ©e depuis l’an dernier. Refusant tout fichage, les professionnels se sont mobilisĂ©s. Nous avons accompagnĂ© une des dĂ©lĂ©gations chez le dĂ©putĂ© Effervescence dans la Marne. « Vitry : (...)

 


lundi 15 mars 2004
Avis sur le pré-projet de loi pour la prévention de la délinquance
Le bureau du C.S.T.S.


Le Conseil supĂ©rieur du travail social (CSTS), rĂ©uni en assemblĂ©e plĂ©nière le 6 fĂ©vrier 2004, a souhaitĂ© attirer l’attention de son prĂ©sident sur le prĂ©-projet de loi pour la prĂ©vention de la dĂ©linquance. Il a donc demandĂ© Ă  son bureau de relayer les inquiĂ©tudes que suscitent chez les travailleurs sociaux ce texte en prĂ©paration et notamment son article 11 qui dispose que : « Après l’article L 134-10 du (...)

 


vendredi 20 février 2004
Qui sait oĂą commence et oĂą finit la prĂ©vention de la dĂ©linquance : les maires ?
Gilbert BERLIOZ


Si la loi de Monsieur Sarkozy arrive Ă  son terme, les maires deviendront les pilotes de la prĂ©vention de la dĂ©linquance dans leurs communes. On le sait, cette orientation suscite beaucoup d’inquiĂ©tude de la part d’associations et de travailleurs sociaux qui craignent de voir leurs interventions cannibalisĂ©es par les logiques sĂ©curitaires. Ce dĂ©bat Ă©tant posĂ©, nous voudrions aborder la question sous un (...)

 


jeudi 29 janvier 2004
L’obligation de signaler provoquerait la fin de la prĂ©vention
Bernard HECKEL


Le projet de loi Sarkozy sur la prĂ©vention de la dĂ©linquance, inquiète considĂ©rablement les Ă©ducateurs de rue. Pour Bernard Heckel, secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du CNLAPS (ComitĂ© de liaison des associations de prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e), contraindre « tout professionnel qui intervient au bĂ©nĂ©fice d’une personne prĂ©sentant des difficultĂ©s sociales, Ă©ducatives ou matĂ©rielles Ă  un devoir de signalement au maire » est (...)

 


vendredi 19 décembre 2003
Un protocole d’accord scandaleux
SUD Santé Sociaux


Il s’agit d’une attaque gravissime contre les fondements mĂŞmes de l’action de prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e !! Elle se situe dans le droit fil du projet de loi sur la PrĂ©vention de la DĂ©linquance, que le gouvernement se propose de dĂ©poser très prochainement (dès Janvier 2004, d’après N. Sarkosy). RAPPEL DU CONTEXTE DE LA PRÉVENTION SPÉCIALISÉE : La prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e, en France, (ce qu’on appelle, en gĂ©nĂ©ral, (...)

 


mercredi 29 janvier 2003
De la morale et du moral en prévention spécialisée
Pascal LE REST


La prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e est productrice d’une action Ă©ducative en direction des publics prĂ©-adolescent, adolescent et post-adolescent des quartiers sensibles. Or, ces quartiers se caractĂ©risent par des indicateurs socio-Ă©conomiques particulièrement dĂ©sastreux. Ces caractĂ©risations permettent de dire que les quartiers qualifiĂ©s de sensibles, le sont surtout Ă  cause de la paupĂ©risation, qui les gangrène (...)

 


dimanche 24 novembre 2002
A chacun sa place et chacun Ă  sa place
Pascal LE REST


D’aucuns dans le monde associatif s’inquiètent des perturbations actuelles qui traversent la prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e dans plusieurs dĂ©partements de France. Ces perturbations portent des noms modernes : appel Ă  projets, appel d’offres, dĂ©nonciation des conventions, dĂ©conventionnement, cahier des charges, contrats d’objectifs, j’en passe et des meilleurs. Toutes ces rĂ©alitĂ©s, que je qualifie de (...)

 


samedi 9 novembre 2002
Les Ă©ducateurs de rue dans tous leurs Ă©tats
Gilbert BERLIOZ


MalgrĂ© les difficultĂ©s qu’ils rencontrent sur le terrain (mĂ©fiance des jeunes Ă  leur Ă©gard, crise du recrutement de professionnels qualifiĂ©s), et les critiques qu’ils essuient rĂ©gulièrement Ă  propos de leur manque d’efficacitĂ© (« vous servez Ă  quoi, en fait ? ») les Ă©ducateurs de rue reviennent sous les feux de l’actualitĂ©. On l’a vu Ă  l’occasion des Assises de la prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e, qui ont rĂ©uni plus de (...)

 


dimanche 19 mai 2002
Lutte contre l’alcoolisme : le travail social en première ligne
Jacques TRÉMINTIN


La prĂ©vention de l’alcoolisme ne ressemble plus Ă  la caricature qu’en donnait Bourvil dans son cĂ©lèbre et savoureux sketch sur « l’eau ferrugineuse ». L’approche proposĂ©e aujourd’hui n’est plus centrĂ©e sur le symptĂ´me, mais sur ce que celui-ci permet de comprendre de la souffrance de la personne. De la sociĂ©tĂ© de tempĂ©rance Ă  l’intervention sociale L’ANPA est une vieille maison qui a changĂ© de nom au rythme (...)

 


mercredi 19 décembre 2001
La prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e face Ă  la question de l’Ă©valuation
Pascal LE REST


L’efficacitĂ© des interventions conduites par la prĂ©vention spĂ©cialisĂ©e est une chose qui interroge des publics très divers. En premier lieu, les financeurs, c’est-Ă -dire les collectivitĂ©s territoriales et les administrations dĂ©concentrĂ©es de l’État, ont besoin d’évaluer les rĂ©sultats obtenus par les Ă©quipes d’éducateurs sur le terrain pour justifier de nouveaux financements. En second lieu, les Ă©lus, pressĂ©s (...)

 







 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

24 décembre 2018
« J’ai assistĂ© un Ă©lève en conseil de discipline »
Je suis dĂ©lĂ©guĂ©e de classe de 4e et après les vacances j’assiste Ă  un conseil de discipline mais je ne comprends pas pourquoi car l’élève a reçu des (...)

25 septembre 2018
La place du social dans la santé
A son origine, il y a plus d’un millĂ©naire, l’hĂ´pital Ă©tait le lieu d’accueil des plus pauvres. Sa fonction sociale Ă©tait essentielle. Au dĂ©but du XX (...)

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.


8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse prĂ©cise dont j’ai hĂ©las trop tard compris les mĂ©canismes. En effet, je sors de mon silence avec une phobie pour (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)

13 février 2016
La place du social dans la santé
article Ă  lire et Ă  imprimer


poste Assistant social psychiatrie paris 12
recherche documentation [3]
Stage conseillère en économie sociale et f ...
Educ en prévention spécialisée [1]
Poste assistante sociale nice CDD
Pti coup de ras llbol
hierarchie assistante sociale/service hospit ...
Préparation de ma rentrée en formation
Projet de recherche CNRS
Recherche emploi sur Bordeaux
Besoin d'aide pour un projet de recherche
Assistance maîtrise ouvrage associative crà ...
offre emploi / Action de prévention
OFFRE EMPLOI CDD Moniteur Educateur temps pl ...
Recherche formateur ou responsable de format ...
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthĂ©tise les demandes et rĂ©ponses faites au numĂ©ro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 dĂ©partements Ă©tudiĂ©s et Ă  Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent ĂŞtre reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |