Un regard...
en 650 articles
et 365 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL









jeudi 16 septembre 2004
Dans un mois, les États généraux du social
par Joël PLANTET


Depuis sa création à l’automne 2002, l’association 7, 8, 9 Vers des états généraux du social a fait « remonter » du terrain constats et revendications ; des idées se sont aujourd’hui transformées en projets - la semaine du 18 au 24 octobre les fera vivre - et les doléances seront portées à qui de droit. Le comité de soutien s’est épaissi, jusqu’à intégrer quelques personnalités politiques. Rendez-vous à partir du 18 octobre, un peu partout


Préférant aux grands rassemblements de multiples initiatives « dans tous les territoires du social (villes, départements, régions) », la semaine des États généraux du social proposera, du 18 au 24 octobre prochains, des débats, activités artistiques, délégations avec cahiers de doléances et propositions en direction des pouvoirs publics, des formes variées de prise de parole et d’écriture collective, des spectacles. Des manifestations sont déjà prévues à Caen, Rouen, Dieppe, Nancy, Strasbourg, Grenoble, Marseille, Lyon, Montpellier, Avignon, Limoges, Clermont-Ferrand, Toulouse...

Dans la région parisienne, la mobilisation sera forte : conférences et débats dans les centres de formation franciliens, café socio de l’association Éducation, art du possible sur la prévention de la délinquance, spectacles, rencontres - dont, mercredi 20 octobre, avec Gisèle Stievenard, adjointe au maire de Paris pour les questions sociales -, dépôt des cahiers de doléances... Une marche de nuit à partir de lieux « chargés d’histoire du social » aurait lieu jeudi 21 (trajet à l’étude) et le lendemain, une marche nocturne se fera aussi (entre autres ?) à Lyon. Une programmation « spéciale États généraux » dans un cinéma (samedi 23), et des initiatives très concrètes auront lieu : les femmes-relais médiatrices de Seine-Saint-Denis présenteront, par exemple, la charte de déontologie qu’elles sont actuellement en train d’achever...

Une émission de Là-bas si j’y suis (Daniel Mermet, France-Inter) pourrait « couvrir » l’événement, des séances de théâtre forum interpelleront les spectateurs dans un lieu fréquenté par les usagers - Les Compagnons de la nuit -, un lieu de formation, et probablement un lieu de décision politique. En amont de cette semaine des États généraux, le café social L’Estami-Ney prévoit deux rencontres, les 24 septembre et 15 octobre. Et samedi dernier, les organisateurs affinaient encore le programme, qui devait être définitivement arrêté (et consultable sur le site Internet) dès le 15 septembre.

Menaces sur le travail social

Les revendications des états généraux du social ont été résumées en douze « fronts » définis comme « domaines sur lesquels nous avons ou non tout à la fois des analyses, des diagnostics, des doléances ainsi que des propositions, des taquets, des refus, des « non » à faire valoir. L’ensemble des fronts constitue le champ de notre mobilisation collective, c’est-à-dire le champ de l’action sociale. Ils concernent pauvreté et exclusion - « devoir de protection et reconstruction de l’indépendance économique » -, délinquance et prévention, protection de l’enfance, logement, personnes âgées ou handicapées. Ils s’intéressent également à l’éducation populaire, à l’accueil de l’étranger, aux institutions sociales, au statut et à la formation des travailleurs sociaux, au droit des usagers et à la démocratie territoriale. Tous les messages issus du terrain ont été répertoriés (maltraitance des usagers, politiques sociales, instrumentalisation des services sociaux, etc.).

L’association 7, 8, 9 VEGS s’est rendue visible à plusieurs reprises cette année : elle s’était jointe, le 17 mars, à la grande manifestation nationale contre l’avant-projet de loi contre la délinquance ; en avril, sa consultation nationale des usagers avait tenté de recueillir les attentes de ceux-ci. En juillet, l’association a initié au CNAM parisien un débat sur la formation : « nous soupçonnons que non seulement les conditions institutionnelles de la formation sont en train de changer (régionalisation, compétence contre qualification, explosion de l’emploi social...), mais aussi que subrepticement un nouveau paradigme s’impose pour toute l’action sociale, tournant le dos aux approches humanistes et cliniques au profit de logiques procédurales, gestionnaires et individualistes », avaient alors résumé les organisateurs.

En effet, « le couple action publique - travail social va mal » poursuivent-ils aujourd’hui dans un projet de texte destiné à la presse nationale : « les pouvoirs publics territoriaux considèrent que leurs politiques sont bonnes, notamment lorsqu’elles sont bien relayées par les médias, mais que les travailleurs sociaux ne font pas ce qu’il faut pour régler les problèmes des gens. Ces derniers observent en réalité chaque jour les dégâts collatéraux entraînés par des politiques publiques peu lisibles et souvent incohérentes, sans être reconnus comme experts de l’action par ceux qui les pilotent. Ce double malentendu de légitimité et de technicité est lourd de conséquences ». Résistant à « l’appauvrissement programmé de la politique sociale », ils rappellent une certitude : « toute intervention sociale organisée est du côté des personnes et des groupes, des droits individuels comme des droits collectifs, du côté des institutions enfin, sans lesquelles rien ne tiendrait bien longtemps. Pas du côté du marché des services à la personne ». Le comité de soutien comprend actuellement de nombreuses personnalités (liste consultable sur le site Internet) : psychiatres, magistrats, sociologues, universitaires, historiens... cinq députés et un sénateur. De cette mobilisation démultipliée, des productions écrites émergeront, qui seront publiées. Les États généraux n’ont pas, par la nature même de leurs statuts, vocation à perdurer, mais des relais se mettent, d’ores et déjà, en place.

Post-Scriptum

Texte paru dans LIEN SOCIAL N° 721 du 16 septembre 2004








# Dans la même RUBRIQUE
11 Articles

Un bilan des États généraux du social
Action sociale et valeurs de la République
Refonder
C’est toute l’action sociale qui est sinistrée
Synthèse des thèmes abordés dans les ASH en mai et juin 2003
MANIERES DE PENSER LE SOCIAL
Edito du journal N°1 des Etats Généraux du social
Compte rendu de l’Assemblée Générale du 14 mai 2003
Service public et/ou service du public
USAGERS : UNE MALTRAITANCE QU’ON NE PEUT PLUS CACHER
APPEL


# Du même AUTEUR
15 Articles

Légion d’honneur pour Martine Trapon
Salut, Victor !
Le travail social bouge encore
La politique de la ville au point mort
L’enfant et la séparation parentale
Les valeurs du travail social menacées
Sectes et travail social, la vigilance s’impose
Vers la pénalisation croissante du travail social ?
La pauvreté, un enjeu politique
Cacher la misère des Roms
Police et habitants : des relations à améliorer
L’intégration des étrangers, enjeu électoral majeur
Les politiques face à l’enjeu des banlieues
Le droit de vote des étrangers est inéluctable
Quelle prévention pour quelle délinquance ?



Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


Enquête métier
Recherche de stage gratifiable
CDI ASS
référence éducative [1]
journal et handicap
ETP ou passer son chemin?!
prepa concours
Besoin d'un Réseau de travailleur social su ...
Éducatrice Spécialisée en libéral
Urgent:offre d'emploi CDI+CDD 78 (meulan ,le ...
URGENT OFFRE EMPLOI CDD 95
Poste d'Auxiliaire de Puericulture et EJE en ...
CDD d'AS 6 mois Lyon
Postes d'éducateurs et éducatrices de rue ...
Un cadeau pour progresser dans ses écrits u ...
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |