Un regard...
en 650 articles
et 365 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL









vendredi 9 mai 2003
Les adolescents ne sont pas ceux que vous croyez
par Michel FIZE



L’adolescent, disait le psychologue Maurice Debesse (La crise d’originalité juvénile, 1937), est en partie ce que l’on dit qu’il est, ce que l’on veut qu’il soit. Il est certain que les discours sur les adolescents sont produits par les adultes et par eux seuls. Il est non moins certain qu’ils sont aussi et surtout le fait de professionnels, constitués avec des mots de spécialistes. Saurait-on raisonnablement s’en contenter ? Parler autrement de l’adolescence et des adolescents, tel est le propos de mon dernier ouvrage. Nous parlons mal, en effet, des adolescents, nous présentons mal l’adolescence. Les idées reçues, les préjugés - dont on devrait se souvenir qu’ils sont l’ennemi de la pensée - dominent ici tant les discours ordinaires que les analyses savantes. Pourquoi, par exemple, cette représentation omniprésente d’un âge qui serait de crise et d’oppositions ? Les adultes que nous sommes et qui tenons volontiers ce langage auraient-ils oublié que cet âge de la vie est aussi fait de pensées, rempli de créativité et d’intelligencs ? Pourquoi donc cet acharnement thérapeutique s’agissant de l’adolescence ?

Réfléchissons un instant. Ne s’agit-il pas ici de donner une figure reconnaissable et rassurante au sentiment angoissant de changement qui opère chez l’adulte ? En somme, n’est-ce pas en nommant la crise de l’autre (l’adolescent) que l’adulte tient à distance sa propre crise ? N’est-ce pas, en résumé, la crise de la puberté qui sert de paravent à la crise de la maturité ? Ce propos vous surprend ? Vous inquiète ? Vous brandissez alors les tensions, les oppositions qui émaillent les rapports avec vos enfants. Et vous avez raison, de telles situations existent et se produisent chaque jour. Pourtant ces tensions-là, qui sont, au demeurant, plutôt propres au monde occidental qu’aux autres mondes, ne sont ni fatales, ni même nécessaires ; elles n’obéissent à aucun déterminisme biologique, elles sont affaire de relations (de bonnes relations, évidemment). Rousseau ne s’y était pas trompé, qui nous explique que dans certaines conditions sociales, scolaires et familiales, la « crise de l’adolescence » n’a pas lieu d’être. D’ailleurs son « Émile » ne la connaîtra pas, alors…

En vérité, l’adolescence n’est pas ce que l’on croit. D’abord, elle n’est pas seulement la puberté, elle est aussi une culture, un statut social (toujours inférieur). Elle n’est pas seulement un âge de la vie humaine, elle est aussi une catégorie sociale (c’est pourquoi les adolescents se ressemblent beaucoup). Autant dire qu’elle est un ensemble complexe, fait de chair et d’esprit, de nature et de culture. Âge mixte historico-bio-psycho-socio-culturel, l’adolescence se conjugue au pluriel autant qu’au singulier. Il y a bien l’adolescent avec sa puberté - quoique les premiers adolescents, les 10-12 ans, soient encore largement impubères -, avec sa représentation du monde et de soi. Mais il y a aussi les adolescents avec leur langage, leurs parures, leurs valeurs, leurs rites d’appartenance et de reconnaissance. Il y a le monde adolescent et le monde adulte, si différent l’un de l’autre.

En vérité, l’adolescence n’est pas non plus ce que l’on dit. Elle n’est pas (seulement ou toujours : à votre choix) violences ou désordres, souffrances et désespérances. Autant dire qu’elle n’est pas seulement noirceurs ou problèmes, dont nous autres, les adultes, serions les infortunées victimes. Interrogeons-nous. L’adolescence, n’est-ce pas (avant tout ou aussi : à votre choix encore) une richesse, une formidable aventure ? N’est-ce pas le plaisir d’être enfin soi-même ? De penser par soi-même ? L’enfant, on le sait, fait corps et âme avec ses parents. Jusqu’à l’adolescence, il ignore qu’il est une personne ; il l’apprend d’un coup. Il découvre soudain qu’il est lui-même et qu’il est autre que ses parents notamment. Alors, bien sûr, à ce moment, il doit affirmer sa personnalité et ça ne va pas sans heurts avec l’autre, en face de lui, qui ne l’entend pas ainsi.

En vérité, l’adolescence, c’est bien plus qu’on ne croit, plus qu’on ne dit ; c’est ce temps merveilleux où l’on n’a plus la tête pleine des mots et des désirs des autres. C’est ce temps de joie et d’amour que l’on ne peut emprisonner dans des phrases ordinaires, « ce gracieux bouquet de vie, palpitant comme nos âmes », selon les beaux mots de la romancière Claire France (Les enfants qui s’aiment, 1957). L’adolescence, c’est encore l’assurance, la confiance en soi : « A quinze ans, disait Maxime du Camp, on ne doute de rien » [1]. C’est le dynamisme, la créativité, le risque - celui qui grandit l’action, pas l’autre qui peut tuer.

Oui, l’adolescence, c’est cette richesse concentrée, cette soif de l’absolu que l’on croise dans le discours des adolescents eux-mêmes. Il faut donc savoir, à côté de la parole savante, faire une place à cette parole, plus méconnue, des adolescents ordinaires, de toutes conditions et situations. Après tout, pourquoi la Science devrait-elle toujours avoir le dernier mot ? Il reste un défi à relever : faire de l’individu qu’on appelle adolescent, qui est physiologiquement adulte, une personne à part entière, un citoyen complet, un acteur social authentique. C’est le souhait de l’adolescent. N’est-ce pas aussi notre intérêt ?

Post-Scriptum

Article paru dans Lien Social N° 661 du 10 avril 2003










Paroles de jurés
Paroles de jurés
"La réforme du traitement des pourvois", par Bertrand Louvel, premier président de la Cour de cassation
 



Le GIPED recrute son directeur général (F/H)
Défenseur des droits : prix de thèse
Radicalité engagée, radicalités révoltées - Une enquête sur les mineurs suivis par la protection judiciaire de la jeunesse
 



Pourquoi la cour d'assises est une institution radicalement démocratique
Le retour régulier de la biologisation de l'intelligence et de la réussite scolaire
La civilité urbaine, une nouvelle perspective pour la sécurité publique
 



L'accueil de l'enfant et de l'adolescent
La prévention en faveur de l'enfant et de l'adolescent
Intervenir à domicile pour la protection de l'enfant
 



LA DGOS veut renforcer l'effort de formation à la laïcité dans les hôpitaux
Les dépenses départementales d'action sociale augmentent faiblement et c'est inquiétant
Principe de précaution : faisons confiance à la science ! – Pascal Perri, fondateur de Oui à l'innovation !
 



# Dans la même RUBRIQUE
9 Articles

C’est la rentrée !
Qui sont ces adolescents ?
Une Politique de l’Enfance
Le cinéma dans tous ses états !
L’adolescence une problématique psychosociale ?
Les conduites à risque des jeunes
Persiflage et grincements de dents
Quelques figures cachées de la monstruosité
« On tuera tous les affreux ! »


# A voir sur le WEB
3 Références

Réforme de la protection de l’enfance
 

Education nationale
 

ONED
 

Notes

[1] Mémoire d’un suicidé, 1853




2 Messages de forum

Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


Besoin d'aide pour un projet de recherche
Assistance maîtrise ouvrage associative cr? ...
offre emploi / Action de prévention
OFFRE EMPLOI CDD Moniteur Educateur temps pl ...
Recherche formateur ou responsable de format ...
Recherche stage Vienne (38), Lyon (69) et al ...
OFFRE DE STAGE BENEVOLE DANS LE SOCIAL
OFFRE DE STAGE AUX ETUDIANTS ÉDUCATEURS SP? ...
Concours Chef de Service PJJ
Offre d'emploi - CDI Temps Plein ETS en Blan ...
diplôme d'état d'ingénierie sociale (DEIS ...
Information équivalences diplômes assistan ...
Enquête métier
Recherche de stage gratifiable
CDI ASS
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |