Un regard...
en 647 articles
et 363 signatures d'auteurs
sur l'essentiel de la presse du TRAVAIL SOCIAL










lundi 14 janvier 2002
Les voeux du MNETS
par Rudy DOUCET


En cette période de foisonnement des mouvements sociaux (en vrac : infirmières, internes, policiers, gendarmes, banquiers, etc.) où le maître mot est plus d’argent pour améliorer le service public et la reconnaissance de ces professions, le Mouvement National des Etudiants et des Travailleurs Sociaux se surprend à croire et à espérer qu’un jour de l’an 2002 ces mêmes revendications soient portées par les étudiants et les travailleurs sociaux.


« travailleur social tu es, de ta profession te plaindre jamais tu ne dois. »

On rencontre tous quelque soit notre profession, notre ancienneté, notre vision du champ social, des difficultés liées à des incohérences, aussi bien au niveau des politiques sociales que de l’organisation interne d’un service, qui peuvent nuire vers dégrader le service rendu à l’usager.

Ces problèmes ne sont pas récents, ils sont même parfois totalement intégrés mais ... il y a un moment où il faut savoir et oser dire « si ça continue, il va falloir que ça cesse ! »

En effet, cela fait trop longtemps que les étudiants et les travailleurs sociaux connaissent des conditions d’études et de travail inacceptables. Et face à cela on constate toujours un manque de mobilisation sur ces sujets des premiers concernés.

Pourquoi les professionnels ne veulent pas défendre leurs conditions, leurs métiers, leurs pratiques ? Pourquoi autant de mutisme sur ces sujets presque devenus tabou tellement ils sont déniés par tous ? Pourquoi autant de non-dits sur la réalité du champ social ? Est-ce la preuve d’un héritage trop lourd, intégré comme un secret de famille ?

Il semblerait que chacun ne s’autorise pas à revendiquer une meilleure condition parce que : " Je travaille auprès de personnes en situation de précarité, donc je ne peux pas ne plaindre de la mienne."

Mais jusqu’à quand les étudiants vont pouvoir accepter de :

- payer des frais de concours, de scolarité pouvant s’élever jusqu’à 8000 Frs ? Tous ces frais sont discriminatoires et ne garantissent pas un égal accès pour tous.

- survivre au-dessous du seuil de pauvreté pour 35 % d’entre eux. Pour certains il faut connaître la misère avant de pouvoir travailler contre l’exclusion.

- effectuer un stage sans avoir établi de projet, l’accepter sans une réelle volonté de découvrir et de participer à cette approche pratique de la profession ? Car dès qu’un terrain de stage est trouvé personne ne fait le difficile.

- subir les frais occasionnés par les stages ? Ce double coût financier de la formation est souvent à l’origine de plusieurs abandons en cours d’année.

- étudier dans des Centres de formations qui ne sont pas adaptés, tant par leurs capacité d’accueil au niveau des locaux que par leurs moyens matériels de Nouvelles Technologies d’Information et de Communication ?

- INTEGRER cette inéquation : 3 années d’études = BAC + 2 ? C’est le cas pour les formations d’assistants de service social, d’éducateur spécialisé, de conseillère en économie sociale et familiale, d’éducateur de jeunes enfants. Certaines formations n’offrent mêmes pas de reconnaissance au niveau de l’enseignement supérieur telle que celle des moniteurs éducateurs.

Et combien de temps, les professionnels vont continuer à fermer les yeux sur :

- la non - reconnaissance du diplôme à l’embauche ? Elle se manifeste notamment à travers les concours de la Fonction Publique dans lequel on retrouve une épreuve de synthèse (tiens ! Ca me rappelle quelque chose !) et un oral (... et le mémoire alors ?).

- la surcharge de travail liée à l’augmentation de la précarité mais aussi des politiques sociales avec leurs lots d’imprimés à remplir, de protocoles à respecter, des statistiques, etc. Une surcharge de travail qui ne laisse pas le temps (l’éternelle urgence) aux professionnels pour réfléchir sur leur pratique, sur l’évolution des méthodes d’intervention. Tout ceci se fait au détriment d’un service rendu de qualité et d’une participation à la formation ( à travers de l’accueil d’un(e) stagiaire, d’une participation aux épreuves du Diplôme d’Etat, à des modules de formation).

- l’attitude des politiciens, qui ne sollicitent ni les connaissances ni les savoirs des professionnels en matière de besoins réels de la population, ce qui se solde parfois par des mesures d’aide inadaptées ou avec de trop faibles moyens. La démocratie existe-t-elle uniquement dans l’isoloir ? Il nous semble que les premiers acteurs concernés par la mise en œuvre de dispositifs (d’actions sociales ou de formation) doivent être entendus lorsque des décisions sont prises.

- ... et pendant combien de temps tout le monde va ignorer l’émergence de postes semblables à ceux que nous occupions en qualité de stagiaire, de professionnels ou d’intervenant n’ayant pas suivis les formations diplomantes ? Est-ce acceptable qu’une Conseillère en Economie Sociale et Familiale occupe un poste de polyvalence de secteur avec le volet protection de l’enfance sans y avoir été préalablement formé ? ( de multiples exemples de ce genre existent).Est-ce éthiquement et déontologiquement (aux grands mots les grands remèdes !) défendable que des universitaires licenciés en politiques de la ville soient reconnus à BAC + 3 et employés au titre de conseiller technique ?

2002 : l’année du travail social ?

Et si les étudiants et les travailleurs sociaux (toutes professions confondues sans aucune guerre de chapelle) exprimaient leur souffrance quotidienne. Qu’un jour ils cessent de fonctionner dans une bulle institutionnelle ou associative pour s’apercevoir que les « exclus des faveurs politiciennes » se sont les travailleurs sociaux. Devant toutes nos difficultés, on ne peut pas avoir une démarche individuelle. Nous qui usons des interventions d’aide collectives, de Développement Social Local en tout genre, appliquons à nous cette démarche collective.

Le MNETS vous invite à réfléchir sur ces revendications qui sont inscrites dans ces statuts afin que son leitmotiv soit l’aboutissement de celles-ci à des réponses concrètes et acceptables.

Pour 2002, le MNETS émet un vœux :

Que le travail social soit plus que jamais reconnu et reste toujours reconnaissable. Bonne Année 2002.

Rejoignez nous au MNETS

Mouvement National des Etudiants et Travailleurs Sociaux, 1011 rue du pont de Lavérune, 34070 MONTPELLIER, redbrice@yahoo.fr










JNE 2017 : Retour en texte et en images
Rencontre avec la FITS du 04 Septembre 2017
Décès de Paul VANNIER
 



Unifaf sera présent sur de nombreux salons nationaux et régionaux
Lancement d'un partenariat inédit entre FUN et cinq OPCA
Enquête Emploi 2017 : La 3ème édition touche à sa fin. Nous avons besoin de votre participation sur les volets Etablissements et Données emploi
 



COMMUNIQUE. Lettre à Madame BUZYN Ministre des solidarités et de la santé.
Communiqué ONES: Courage fuyons
COMMUNIQUÉ ONES: Que voulez-vous chers femmes et hommes politiques ?
 



# Dans la même RUBRIQUE
21 Articles

Le travail social, dans quel état ?
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
Marcel JAEGER - Les mutations de l’action sociale et du travail social
L’actualité et les enjeux de la coordination des actions et des dispositifs
Éducation populaire et mouvements familiaux ouvriers chrétiens
« C’est tout le travail social que je salue... »
Rapport d’activité du Conseil supérieur du travail social
L’expérience est-elle qualifiable ?
« Dynamitage » concerté du Secret Professionnel/Médical par Pascal CLEMENT et Nicolas SARKOZY
Comment se positionner face à une demande de renseignements émanant de la police ou de la gendarmerie ?
Histoires d’écrire (2). Imprimer du lien social
« Histoires d’écrire (1). Ecrire pour penser »
Assistantes maternelles : L’avenir d’une histoire
Anthropo-logiques d’un travailleur social - passeur, passages, passants
La métis, le kairos, Antiloque, le social
L’écriture dans le travail social ou devenir auteur
L’éducateur spécialisé en question(s)
Les assistants sociaux sont des boulimiques de la culture
Petite théorie sur une dérive théorique
Que reste-t-il de notre identité ?
Définition du Travail Social


# A voir sur le WEB
5 Références

Travail social
 

ONES. Organisation Nationale des Éducateurs Spécialisés
 

Unifaf : Actus
 

ANAS - Association nationale des assistants de service social
 

Lutte contre l’exclusion
 


# Documents JOINTS
A cette RUBRIQUE

Brochure réalisée par une commission du Conseil Supérieur du Travail Social - CSTS - Octobre 2009
 



Rapport de Madame Brigitte BOURGUIGNON - Juillet 2015
 





Une Réaction, un Commentaire...?


  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)









 

Vos Réactions...


Sur le Forum...

29 décembre 2016
RECONNAITRE ET VALORISER LE TRAVAIL SOCIAL - Un Rapport et 23 Propositions
ces recommandations sont pertinentes.

8 décembre 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
Madame, Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une (...)

13 juin 2016
La maltraitance des personnes âgées vulnérables
la matraitance peut etre du aussi a l etat psychologique des enfants .Enfant depressif, narcissique desociabilise car eux meme sont a la (...)


13 février 2016
La place du social dans la santé
article à lire et à imprimer

7 décembre 2015
"Plume", la revue du CLICOSS 93
est ce possible de recevoir la revue du clicoss 93 du mercredi 07/01/2007 , ?je faisais partie de cet atelier ! merci ,si cela est possible (...)

2 novembre 2015
Définition du Travail Social
Le travail social se base essentiellement sur le sens de l’amour de l’outre ,le sens d ’altruisme , la justice sociale , le (...)


Enquête métier
Recherche de stage gratifiable
CDI ASS
référence éducative [1]
journal et handicap
ETP ou passer son chemin?!
prepa concours
Besoin d'un Réseau de travailleur social su ...
Éducatrice Spécialisée en libéral
Urgent:offre d'emploi CDI+CDD 78 (meulan ,le ...
URGENT OFFRE EMPLOI CDD 95
Poste d'Auxiliaire de Puericulture et EJE en ...
CDD d'AS 6 mois Lyon
Postes d'éducateurs et éducatrices de rue ...
Un cadeau pour progresser dans ses écrits u ...
Dernier document mis en ligne

Le baromètre 115 synthétise les demandes et réponses faites au numéro d’urgence au cours du mois de juillet 2016 dans les 45 départements étudiés et à Paris.

Droits de diffusion

Conformément à la législation sur la propriété intellectuelle, l'ensemble des documents publiés sur OASIS ne peuvent être reproduits sans autorisation. Hormis sur Internet, sont autorisées la reproduction et la diffusion non commerciales des articles du magazine, sous réserve de citation obligatoire des sources.
© OASIS - 1999/2015

| Se connecter | Plan du site | RSS 2.0 |  Contacts |