jeudi 22 mars 2007



STATUT DE CADRE ET CULTURE DE MÉTIER
La structuration des fonctions d’encadrement dans le secteur de l’Éducation spécialisée


Hélène CHÉRONNET






L’expérience sociale de l’encadrement évolue sous la pression de la complexification du procès de travail. Ceci vaut aussi pour le travail social, redéfini par les politiques publiques, comme une relation de service. Les établissements sociaux et médico-sociaux, dans lesquels s’inscrit le travail d’encadrement, ont une fonction proche de celle des administrations publiques et ils contribuent à l’organisation sociale. Analyser le travail d’encadrement qui s’exerce au sein de ces établissements permet de rendre compte des modalités selon lesquelles se divise le travail d’assistance et de soins. Les directeurs et les chefs des services éducatifs se représenteraient-ils et définiraient-ils leur travail selon des critères constitutifs de leur légitimité ? Ou la fonction d’encadrement se recompose-t-elle, malgré la division du travail induite par les conditions de la relation d’emploi et les nouvelles normes de l’exercice professionnel imposées par la revalorisation du statut de cadre ?

Hélène CHÉRONNET est actuellement maître de conférences associée à la faculté des sciences économiques et sociales (Université de Lille I). Elle est membre du laboratoire CLERSE-CNRS et du réseau GDR CA.D.R.E.S. Elle a soutenu en 2004 une thèse de sociologie sur la structuration des fonctions d’encadrement dans le secteur de l’Éducation spécialisée.


Post-Scriptum

Hélène CHÉRONNET - "STATUT DE CADRE ET CULTURE DE MÉTIER" - L’HARMATTAN - Le travail du social - ISBN 2-296-01685-5 - 33€ - 422 pages.





Pour citer cet article :

Hélène CHÉRONNET - « STATUT DE CADRE ET CULTURE DE MÉTIER » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - mars 2007.