jeudi 22 janvier 2009



Construction sociale d’une jeunesse en difficulté
Innovations et ruptures


Catherine TOURRILHES





L’ouvrage montre le processus de construction sociale d’une « jeunesse en difficulté » qui, parce qu’elle se manifeste, signale les limites des institutions sociales obligeant sans cesse à l’innovation. L’auteur décrit des espaces intermédiaires de socialisation, espaces sociaux, symboliques et physiques en rupture avec l’environnement habituel de ces jeunes et avec les pratiques éducatives classiques, favorisant un changement dans leur socialisation.


Dans une démarche de recherche-action, ces expérimentations introduisent l’inconnu, l’incertitude et le risque comme conditions d’émergence de l’innovation socio-éducative avec des jeunes considérés comme déviants.

Mais dans des quartiers devenus difficiles à vivre, l’éclatement de l’intervention sociale et la territorialisation des politiques publiques avec son lot de stigmatisation et de relégation, sans « autorisation de sorties du territoire », ont laissé pour compte les jeunes les plus en difficulté.

Leur rupture progressive avec les institutions sociales a creusé un écart entre eux et les normes de l’insertion, favorisant une révolte sociale qui se traduit dans la violence de leurs émeutes juvéniles.

JPEG


Post-Scriptum

ISBN : 978-2-296-05211-6 • mars 2008 • 256 pages

Site de l’Editeur





Pour citer cet article :

Catherine TOURRILHES - « Construction sociale d’une jeunesse en difficulté » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - janvier 2009.