jeudi 24 janvier 2013



L’autisme vu de l’intérieur 1/4
Témoignages


OASIS






2012 fut en France consacrée « Année de l’autisme ». Louable intention, bien sur ; espérons que l’ensemble des manifestations qui ont jalonné cette année puissent aboutir à une plus grande mobilisation en faveur des personnes les plus fragilisées par ce handicap.

Mais ce handicap reste si difficile à comprendre. On peut décrire l’autisme comme un « continuum », qui irait du point le plus grave, sorte de destructuration physique et psychique totale de la personne, à divers états moins immédiatements visibles.

L’autisme devient alors un handicap aux conséquences et aux manifestations très diverses d’une personne à l’autre, permettant parfois le développement de capacités hors du commun, mais devenant aussi un handicap invisible quand le moindre détail de la vie quotidienne devient un obstacle insurmontable.

Pour comprendre l’autisme, il faut acquérir des connaissances construites sur le psychisme humain et mobiliser de très bonnes capacités de raisonnement, de décentration, d’imagination de ceux qui perçoivent, ressentent, réfléchissent... de façon si différente.

Le premier pas consiste à s’ouvrir à l’autre et à la compréhension. Simplement.

Témoignages.




Pour citer cet article :

OASIS - « L’autisme vu de l’intérieur 1/4 » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - janvier 2013.