jeudi 5 décembre 2013



Michel CHAUVIERE - L’intelligence sociale en danger

Michel CHAUVIERE






Conférence de Michel Chauvière à l’ENS, autour de son dernier livre, « L’intelligence sociale en danger. Chemins de résistance et propositions ».

Extraits

... Nos droits sociaux impliquent des politiques, créent des obligations, mais pas de devoirs, contrairement à ce que l’on raconte aujourd’hui ; « vous avez des droits mais aussi des devoirs ; vous êtes pauvre, mais vous devez rendre ! » Les premières obligations ne sont pas pour celui qui reçoit. Elles sont pour l’Etat et les collectivités publiques qui doivent faire en sorte que la réponse existe.

... Les droits créances... toutes nos actions sont fondées sur des droits de ce type. On crée des lois, sur l’exclusion, sur la protection, sur l’accès à la culture... mais on oublie les droits principaux, c’est à dire le droit au travail, le droit à l’autonomie !

... Refonder le service publique, en s’appuyant sur l’expérience associative quand elle reçoit délégation de service public, parce qu’elle apporte une capacité d’initiative, de parole, de technicité différente du service public tel qu’on le connaît. Il faudrait fondre ces deux expériences dans un service public rénové, rethéorisé...




Pour citer cet article :

Michel CHAUVIERE - « Michel CHAUVIERE - L’intelligence sociale en danger » - OASIS - Le Portail du Travail Social - http://www.travail-social.com. - décembre 2013.